Intel annonce de nouveaux processeurs à destination des portables, pour améliorer l’autonomie et la rapidité du WiFi

Hardware

Par Gaël Weiss le

L’IFA 2018 commence officiellement aujourd’hui pour les constructeurs de PC portables et d’objets connectés. Pas étonnant alors qu’Intel en profite pour annoncer 6 nouveaux processeurs de milieu de gamme, les Whiskey Lake and Amber Lake. Objectif : améliorer l’endurance et la connectivité des PC portables.

À l’approche de l’IFA 2018, qui commence aujourd’hui à Berlin et qui se tiendra jusqu’à la fin de la semaine, Intel vient d’annoncer 6 nouveaux processeurs de huitième génération. Ce qui signifie qu’il faudra attendre encore plusieurs semaines avant de voir arriver l’annonce des nouveaux Intel Core de neuvième génération.

Parmi ces six nouveaux processeurs, trois appartiennent à la série U (Whiskey Lake) et les trois autres à la série Y (Amber Lake). Pour les premiers, il s’agit de processeurs classiques de milieu de gamme avec un TDP de 15 Watts, tandis que les seconds sont des processeurs basse consommation avec un TDP de 5 Watts. Ils sont évidemment gravés en 14 nm.

Les processeurs les plus intéressants sont sans conteste les Amber Lake, les nouveaux Core de la série Y, qui viennent enfin remplacer l’ancienne génération datant de 2016. Les Intel Core m3-8100Y, i5-8200Y et i7-8500Y sont tous des processeurs à deux coeurs, hyperthreadés, dont la fréquence en mode turbo peut atteindre entre 3,4 et 4,2 GHz.

Concernant la série U, il s’agit de processeurs de milieu de gamme à basse consommation, avec deux (pour le Core i3) ou quatre coeurs (pour le Core i5 et i7). Des processeurs qui n’ont pas grand-chose de révolutionnaire, mais que l’on retrouvera dans la majorité des ultrabooks d’entrée et de milieu de gamme vendus durant la fin de l’année.

Meilleur WiFi et meilleurs autonomie

Les nouveautés de ces processeurs se situent d’ailleurs plus sur les petites fonctionnalités ajoutées par Intel. Elles sont au nombre de trois. Les processeurs Whiskey Lake sont ainsi les premiers processeurs de la marque à disposer d’un contrôleur capable de prendre en charge le WiFi 802.11ac 2×2. Évidemment, il faut disposer d’un routeur compatible pour pouvoir en profiter.

Intel a également travaillé sur la partie audio afin de mieux prendre en compte le son de la voix de l’utilisateur afin d’améliorer la compréhension de Cortana ou d’Alexa. Dernier point, les PC embarquant ces nouvelles puces devraient bénéficier d’une autonomie record. Intel annonce jusqu’à 16 heures d’autonomie en faisant tourner une vidéo en 1080p.

Les premiers PC à disposer de ces puces ne devraient plus tarder à être annoncés dans les prochains jours, avec les annonces de l’IFA. Dell fait partie des premiers constructeurs à les annoncer, notamment avec son nouveau XPS 13 2-en-1.

Source: 01.net