Google a déposé un brevet de patins à roulettes motorisés pour la VR

Réalité Virtuelle

Par Corentin le

Pour une immersion totale, Google travaille sur un système capable de retranscrire les déplacements du réel au virtuel avec des patins à roulettes motorisés capable d’anuler le déplacement au sol.

Brevet de Google pour des patins à roulettes motorisés pour la VRLa réalité virtuelle est déjà immersive, certes. Mais il manque encore un dernier paramètre qui n’est pour l’heure pas retranscrit pour l’être entièrement : le déplacement. En effet, il est pour l’heure impossible de mêler activité physique et jeu VR pour le grand public. Mais les choses pourraient peut-être changer dans les années à venir grâce à une idée de Google, qui vient de déposer un brevet de “chaussures de réalité augmentée et/ou virtuelle”, qui s’apparente en quelque sorte à des patins à roulettes motorisés.

Des patins à roulettes motorisés omnidirectionnels

Pour être plus précis, les documents déposés par Google font état de patins équipés de petits tapis roulants motorisés à la place des roulettes. Comment ça marche ? Une plate-forme souple à poser sur le sol permettrait de marcher normalement, pendant que les tapis roulants sous les patins annuleraient ce déplacement en ramenant le joueur à sa position initiale imperceptiblement. Pendant ce temps, des capteurs traduiraient le déplacement dans l’environnement virtuel.

Là où le brevet est surprenant, c’est que les patins seraient en capacité d’annuler des déplacements omnidirectionnels, y compris en faisant des mouvements d’esquive sur les côtés. Cela permettrait alors d’avoir la sensation de se déplacer naturellement dans un univers virtuel et de marcher des kilomètres (comme sur un tapis de course) le tout sur une surface au sol de moins de deux mètres carrés. En revanche, la gestion de l’équilibre pour le joueur (qui rappelons-le, a les yeux bandés) ne doit pas être aisée, sans parler du fait que de se déplacer à pied dans des jeux tels que Fallout 4 risque d’être rapidement fatiguant.

Quoi qu’il en soit, ce brevet ne signifie pas que Google va commercialiser un tel accessoire. Mais la démarche de recherche est particulièrement intéressante.