Carmageddon : THQ Nordic s’offre le jeu de course ultra-gore

Jeux-Video

Par Jules le

Bien décidé à jouer les nécromanciens, THQ Nordic a fait savoir cette semaine l’acquisition des droits de la saga Carmageddon. Une nouvelle entrée dans son catalogue de vieilles gloires, mais qui n’est pas annonciateur de la mise en chantier d’un épisode supplémentaire.  

On concède volontiers que pour les jeunes pouces, Carmageddon est une licence qui peut paraître obscure. Sortie en 1997, ce jeu de courses a surtout fait parler de lui, et criser les parents, pour sa violence gratuite.

Il faut dire que le meilleur moyen de marquer des points lorsque la gomme chauffait sur le bitume était encore d’écraser les piétons ou les animaux qui avaient le malheur de croiser votre route. Le tout dans une mise en scène particulièrement graphique et sanglante.

Aucune assurance de retour

Le dernier titre en date de Carmageddon est l’épisode Max Damage, développé par Stainless Games et sorti en 2016. Un jeu qui permet, notons-le, d’écraser Hillary Clinton ou Donald Trump, et même des animaux affublés de la chevelure de ce dernier.

Patrick Buckland, fondateur du studio qui possède les droits de Carmageddon depuis 2012, s’est félicité de l’accord trouvé avec THQ Nordic.

En tant que développeur indépendant, nous avons investi une quantité importante de temps et d’argent dans la licence depuis son acquisition en 2012 mais nous n’avons jamais eu les ressources pour maximiser son exploitation. Cet accord permet à Carmageddon de trouver le foyer qu’il mérite.”

Cependant, cette acquisition par THQ Nordic ne signifie pas pour autant le lancement immédiat de la production d’un nouvel épisode. En effet, l’éditeur autrichien n’a pas encore fait part de ses plans concernant la licence.