Freebox One : la petite soeur de la Freebox Delta affiche un prix plus doux à 29,99€/mois

Evénement

Par Anne Cagan le

La Freebox One ne dispose pas d’une fiche technique aussi impressionnante que la Delta mais elle reprend certaines de ses caractéristiques notamment l’abonnement Netflix inclus.

L’opérateur avait fait savoir qu’il lancerait cette année non pas un, mais deux nouvelles box. Il n’a pas failli à sa promesse. Après avoir présenté la “star” de la conférence, la Freebox Delta, il a embrayé sur la présentation de sa “petite sœur” moins haut de gamme, mais aussi moins onéreuse, la Freebox One.

Celle-ci se présente sous la forme d’un boîtier unique au design plus traditionnel (un carré aux angles arrondis) et dispose bien sûr d’une fiche technique moins impressionnante que la Delta. La Freebox One est un boitier “all-in-one”, elle affiche ainsi une compatibilité Fibre 1 Gbps (400 Mbit en upload) contre 10 Gbps pour sa grande sœur, et ne propose pas le système original de connexion hybride (DSL + 4G) de la Delta.

La One est toutefois compatible avec l’ADSL2+ et le VDSL2. Côté connectivité, on retrouve du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.1. Et côté connectique, la Freebox One dispose de 4 ports Gigabit Ethernet, un port USB-C 3.0, deux ports USB 2.0, port e-SATA, base DECT, entrée TNT.

Comme sa grande sœur, la Freebox One propose l’abonnement inclus à l’offre Netflix un écran / qualité SD (il est possible de basculer sur les autres offres en s’acquittant du supplément). Un catalogue que l’on pourra consulter aussi bien sur sa TV que sur son ordinateur, son smartphone ou sa tablette.

Elle propose aussi, comme la Delta, de la 4K HDR (un catalogue de contenus 4K est disponible en location ou l’achat digital sur Canal VOD), le service Freebox TV (220 chaînes dont 100 en HD), un service de replay et une nouvelle interface TV qui facilite les recherches (par chaîne, par catégorie, par thème etc.) sur l’ensemble des services TV. La diffusion de flux de chaînes TV en HD+ à 15 Mbit/s est également de la partie pour les abonnés Fibre.

Economie oblige, la Freebox One ne propose en revanche ni le système audio Devialet, ni les assistants Alexa / Freebox TV, ni l’abonnement à la plateforme LeKiosk qu’offre la Delta.

Des aménagements qui lui permettent d’afficher un prix plus doux que sa grande sœur puisque la One s’affiche à 39,99 €/ mois (les 100 000 premiers nouveaux abonnés bénéficieront même d’un prix réduit à 29,99 €/mois pendant douze mois). Un prix qui inclut les appels illimités vers les mobiles en France et vers les fixes de + de 110 destinations. La Freebox One peut être commandée dès aujourd’hui. Les premiers appareils devraient être livrés le 10 décembre.