Freebox Delta : Face aux critiques, Xavier Niel supprime les frais de mise en service et prépare une offre sans le Player

Télécom

Par Henri le

L’annonce des tarifs de la mise en service et de la migration vers la nouvelle Freebox n’a pas plu aux clients. Xavier Niel a donc décidé de désamorcer la crise naissante.

Xavier Niel, PDG de Free

La grogne a parfois du bon ! C’est en tout cas ce que vont se dire les clients ayant manifesté leur mécontentement face aux récentes annonces de Xavier Niel concernant sa nouvelle Freebox. En effet, les abonnés ont eu la mauvaise surprise de constater qu’ils allaient devoir régler 148 euros par carte afin de découvrir la nouvelle Freebox Delta. Un tarif équivalent à la mise en service et la migration vers leurs nouvelles offres.

La firme avait par ailleurs annoncé que seuls les clients dont l’ancienneté était supérieure à 8 ans se verraient offrir les frais de migration. Il n’en fallait pas plus pour que les internautes s’attaquent avec virulence à la marque, notamment sur les réseaux sociaux.

Conscient de la grogne grandissante, Xavier Niel a décidé de réagir en annonçant la suppression pour tous les clients des frais de mise en service, tarifés à 99 euros. Interviewé par le site Univers Freebox, il a confirmé cette mesure tout en ajoutant que l’ancienneté nécessaire pour se faire offrir les frais de migration (49 euros) passait de huit à cinq ans. Cerise sur le gâteau de cette transition « encore plus douce », un déménagement ne remettra plus l’ancienneté à néant comme auparavant. Les abonnés garderont donc leurs privilèges, même s’ils vont habiter ailleurs en France.

La suppression de ces frais ne s’est pas faite sans concessions. Et c’est la Freebox Delta qui en fera les frais. En effet, le pack sécurité composé d’une caméra de surveillance ou d’un détecteur de mouvement devient optionnel, tout comme le disque dur d’1 To. Un fait étonnant surtout que les fonctionnalités liées à ce dernier ont été de nombreuses fois mises en avant lors de la conférence de présentation.

De plus, Free devrait également proposer dans les prochains jours une offre sans le Player Devialet, ce qui évitera de dépenser 480 euros à la souscription (payable directement ou graduellement). Voilà qui devrait faire baisser le prix de l’abonnement pour ceux qui sont simplement intéressés par le débit, les services NAS et l’aspect domotique.

Que ceux qui ont déjà réglé cette somme se rassurent, elle sera déduite sur les prochaines factures. Ça tombe bien puisque Mr. Niel en a profité pour annoncer que plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient déjà souscrit à son offre. Autant profiter de ce moment d’excuse pour faire un peu de communication.