Bird Box : la forme du monstre du film Netflix enfin dévoilée

Cinéma

Par Manon le

Le film Netflix, Bird Box, est l’un des plus gros succès de la plateforme en 2018. Si le film a fait plus de 45 millions de vues lors de la première semaine, les mystères de l’histoire restent entiers notamment en ce qui concerne les monstres. Le designer et sculpteur, Andy Bergholtz nous révèle, via son Instagram, à quoi pourrait ressembler le monstre de Malorie, personnage interprété par Sandra Bullock, si elle venait à poser son regard dessus. Attention spoiler !

Bird Box

Les créatures sont clairement le plus grand mystère du film Netflix Birdbox. Pour rappel, alors qu’une force inconnue et monstrueuse semble décimer la terre, Malorie (Sandra Bullock) prend la fuite,  les yeux bandés, vers le seul lieu encore sécurisé, accompagnée de deux enfants.

Une seule chose est sûre dans ce monde incertain, ceux qui gardent les yeux ouverts perdent la vie. Cette menace dont on ne comprendra jamais l’origine semble s’incarner en prenant la forme plus grandes peurs des personnes qui posent leur regard dessus, ce qui les pousseraient au suicide. La matérialisation la plus concrète que l’on peut en avoir dans le film se résume à un coup de vent. La question reste donc entière : mais à quoi peuvent bien ressembler ces monstres qui poussent les gens se suicider ?

** Attention spoiler **

Depuis que Sandra Bullock a révélé, dans une récente interview, qu’elle voyait l’apparence du monstre de son personnage comme un homme vert à l’allure d’un serpent avec un visage de bébé terrifiant, les théories des fans allaient bon train.

C’est au milieu de toutes ces spéculations que Andy Bergholz, un des artistes ayant travaillé sur le film, lâche sa bombe au sujet de la forme que pourrait avoir la créature de Malorie (Sandra Bullock). Le créateur a en effet publié sur Instagram des designs de créatures sur lesquels il a travaillé.

« Gardez en tête que la « vision » fatale que chaque personnage voit est très certainement différente pour chaque personne (vous comprendrez si vous avez vu le film) et que ce maquillage apparaît dans une scène coupée de rêve/cauchemar avec le personnage de Sandra Bullock« , explique Andy Bergholtz sur son post Instagram.

Le créateur précise : « Vu (l’) état de grossesse (du personnage joué par Sandra) et l’arc émotionnel existant dans le film, les producteurs ont pensé que le cauchemar de Sandra ferait intervenir une sorte de bébé démoniaque qui l’attaque. »

La scène de cauchemar a finalement été coupée au montage.

View this post on Instagram

*Some spoilers ahead for BIRD BOX, continue reading at your own risk!* We had the unique pleasure of designing a creepy makeup for the film, although the scene ultimately ended up on the cutting room floor. Keep in mind, the fatal "vision" that each character saw would most likely be different for each person (you'll understand if you've seen the film), and this makeup appeared in a cut "dream/nightmare sequence" with Sandra Bullock's character. Considering her pregnant state and emotional arc thru the movie, the producers felt Sandra's nightmare would have something to do with a twisted, demonic baby creature attacking her (that's as much as I could gather about the context of the scene anyway). I sculpted at least 3 or 4 variations on the design before it was approved, which began as a more aggressive, monstery look and was revised to be a bit more subtle in the end. I also had the pleasure of painting the finished prosthetics before sending them to set, to be worn and performed by the one and only Dirk Rogers @thehalloweendirk, applied by the great @proutyfx. It's funny, I read an interview recently where Bullock described the creature as a "snake-like, green man with a horrific baby face". Many folks have speculated what the creature may have looked like, but they fail to realize the "snake-like green man" portion was simply Dirk in a spandex green-screen suit 😄. Everything from the neck down was intended to be a giant CGI creature/body added later. In the end, I actually really liked the movie and think it was better off NOT showing the makeup. Kudos to the director for sticking to her guns on that one. Still a fun project to be a part of, thanks Howie! @hoops511 #netflix #birdbox

A post shared by Andy Bergholtz (@andy_bergholtz) on