TV : La publicité ciblée pourrait débarquer sur les écrans de nos télévisions

Série

Par Manon le

Les plateformes de streaming prennent une place de plus en plus importante dans les foyers français. Il est donc légitime de remettre en question certaines lois régissant le monde de la télévision notamment dans le domaine de la publicité afin d’établir une concurrence loyale entre les deux entités. C’est en tout cas le projet de l’Autorité de la Concurrence qui souhaite réformer l’audiovisuel.

C’est dans le cadre d’une réforme à venir de l’audiovisuel que l’Autorité de la Concurrence a fait savoir sa volonté de rééquilibrer la concurrence entre les plateformes de vidéos en ligne et la télévision traditionnelle et ce notamment en matière de publicité.

On le sait les services VOD touchent de plus en plus d’adeptes en France. Ce phénomène n’a pas fini de croître puisqu’à l’instar de Netflix et Amazon, Disney et Apple vont à leur tour bientôt lancer leur propre plateforme de streaming. Or ces nouveaux acteurs ne sont pas régis par les mêmes lois que la télévision traditionnelle. Comment rétablir l’équité ?

La publicité au centre de l’affaire

La publicité semble être le point sensible de l’histoire et notamment la publicité ciblée jusque-là interdite à la télévision. Il faut dire que sur internet, il est assez facile de viser les goûts de l’internaute en fonction des sites qu’il a visité. Si ce type de publicité était encore impossible il y a une dizaine d’années avec la transmission hertzienne, ce n’est maintenant plus le cas avec les box. Il serait alors possible d’envoyer des publicités en rapport avec la région dans laquelle habite le téléspectateur par exemple.

Plus que la publicité ciblée, il serait aussi question d’autoriser certaines nouvelles entités à faire de la publicité. En effet, certains secteurs comme celui de l’édition ou du cinéma ne sont pas autorisés à faire de la publicité pour des raisons économiques. Si rien n’est encore tranché, l’Autorité de la Concurrence suggère de lancer certains tests pour vérifier si ces interdictions ont encore une raison valable d’exister aujourd’hui.

L’interdiction de diffusion de films à la télévision certains soirs est elle aussi remise sur la table. Cette mesure avait été prise dans l’optique de protéger les salles de cinéma. Mais est-ce que cela a toujours lieu d’être aujourd’hui ? Pas sûr selon l’Autorité de la Concurrence. Des changements sont donc attendus dans le monde de la télévision suite à cette future réforme.