Pour le PDG d’Orange, « la France a un an de retard dans la 5G »

Télécom

Par Remi Lou le

Alors que la 5G était au coeur du MWC, la France devra attendre 2020 avant de profiter de la nouvelle technologie réseau, car elle a « un an de retard » selon le PDG d’Orange.

La 5G était présente partout durant le Mobile World Congress de Barcelone, sauf dans l’air. Les constructeurs ont multiplié les annonces de smartphones compatibles avec la 5G, si bien qu’on a l’impression que la nouvelle norme réseau arrivera demain. Pourtant, la France devra encore patienter quelque temps, car elle a « un an de retard dans la 5G » selon Stéphane Richard, PDG d’Orange qui était présent sur le salon.

Un inquiétant retard de la 5G en France

Selon le PDG d’Orange, la France a beaucoup de retard dans le déploiement de la 5G, de quoi inquiéter les opérateurs. Alors que l’américain Verizon a déjà déployé la nouvelle norme réseau dans 13 États américains, la France est largement à la traine puisque l’appel d’offre pour l’attribution des fréquences pour la 5G n’aura lieu qu’à l’été 2019. Ce délai impose un déploiement de la 5G seulement l’année prochaine en France, quand beaucoup d’autres misent sur 2019, et que certains pays comme la Chine ont déjà commencé à la déployer fin 2018.

Stéphane Richard a également précisé que « chez Orange, 5 000 ingénieurs sont spécialisés dans la sécurité des réseaux ». De quoi rassurer les sceptiques, dans un contexte où les accusations du gouvernement américain contre le géant chinois Huawei laissent penser que les infrastructures réseau pourraient être utilisées à des fins d’espionnage.

Malgré ce retard, les opérateurs français devraient être fin prêts pour lancer la 5G dès le moment venu, en organisant des tests cette année. Malheureusement, il ne faut pas attendre la 5G française avant 2020, au mieux.