Adobe : Shockwave vit ses dernières heures et disparaîtra le mois prochain

Sur le web

Par Henri le

Le web est en constante évolution et ses principaux acteurs doivent prendre le pli. C’est ce que va faire Adobe en mettant fin au lecteur Shockwave.

Le développement intensif du HTML5 et de WebGL a forcément des effets sur les outils anciennement utilisés auparavant. C’est le cas pour Adobe, qui vient aujourd’hui d’annoncer la mise hors service de Shockwave pour le 9 avril prochain.

Cette plateforme développée anciennement par Macromedia avait ensuite été rachetée par Adobe en 2005. Elle avait fait les beaux jours des créateurs de sites web et de jeux en ligne aux côtés du célèbre logiciel Flash (avec qui elle était souvent confondue). Le programme en question était souvent considéré comme l’un des plus obsolètes, ce qui posait des problèmes évidents de sécurité.

« Au fur et à mesure de l’évolution des technologies et de l’utilisation croissante des appareils mobiles, le contenu interactif a été transféré sur des plateformes telles que HTML5 Canvas et Web GL, et l’utilisation de Shockwave a diminué »

Cette nouvelle n’étonnera pas grand monde dans le milieu, étant donné que la majorité des sites web ne s’en servent plus depuis un moment. Seuls les plus vieux sites pourront être impactés par cette disparition. Le lecteur a en effet déjà été mis au placard sur macOS en 2017. Windows suivra donc son concurrent dans quelques semaines. Les seuls qui pourront encore bénéficier de ce plug-in jusqu’en 2022 sont les utilisateurs professionnels.

Shockwave suit donc le destin de Flash, dont la mort définitive est annoncée pour 2020.