Une moto imprimée avec des imprimantes 3D Dagoma en quelques jours !

Gadget

Par Gregori Pujol le

Depuis une dizaine d’années, les Triplettes de Bonneville, à l’origine champions de France de caisse à savon, inventent des engins tous plus incroyables les uns que les autres, avec lesquels ils tentent des records du monde de vitesse sur le lac salé, dans le désert de l’Utah, aux États-Unis. Jusqu’alors, ils ont construit 28 motos, 4 voitures, et quelques autres engins. Ils sont titulaires de 53 records du monde.

Gilles Pujol, président fondateur des Triplettes, avait présenté il y a quelques temps à Dagoma le projet de la “Saline Angel”, une moto imaginée avec l’Institut Supérieur de Design (ISD) de Valenciennes. Le projet avait enthousiasmé le leader européen de l’impression 3D. Dagoma et les Triplettes de Bonneville ont alors réfléchit ensemble à la façon la plus efficace d’imprimer la moto. Jusqu’à ce que tout s’accélère.

Avec l’échéance du Salon du 2 roues à Lyon, du 14 au 17 mars 2019, les Triplettes se sont retrouvées face à un problème :  il fallait que la moto soit présentée avec les autres engins lors du salon. Or, il ne restait plus que une semaine avant l’évènement.

Pour imprimer les pièces de la moto avec elle, Dagoma a alors lancé un appel aux membres de son club (un espace communautaire qui met en réseau les utilisateurs d’imprimantes). Des fichiers d’impression ont été envoyés à ceux qui le souhaitaient. Chacun a ainsi pu apporter sa pierre à l’édifice. Et, magie : en quelques jours, toutes les pièces ont été imprimées, permettant aux Triplettes de Bonneville de présenter la moto sur leur stand de 100m². Les fichiers qui permettent d’imprimer la moto sont d’ailleurs libre de droit pour que chacun puisse l’imprimer.

Quelques chiffres concernant ce projet :

  •  5 jours pour imprimer la moto
  • 68 pièces imprimées
  • 1000 h cumulées d’impression
  • 12 kg de filament pour cet engin futuriste

Le défi était un peu fou, certes, mais les utilisateurs d’imprimantes 3D Dagoma l’ont relevé, puisque l’engin futuriste a vu le jour en un temps record.