Haut débit : L’État veut offrir une aide de 150 euros pour accéder à une connexion Internet décente

Télécom

Par Jules le

Afin d’aider les ménages qui n’ont pas accès à une connexion fixe digne de ce nom, le gouvernement envisage de débloquer une enveloppe d’aide d’un montant de 100 millions d’euros. Le but étant de favoriser les solutions alternatives comme la 4G fixe ou le satellite.  

Promis depuis fin 2017 par l’administration Macron, l’Aménagement numérique du territoire devant permettre aux foyers français d’accéder à une connexion Internet fixe d’au moins 8 Mb/s est désormais sur la bonne voie.

Un meilleur débit

Le 22 mars dernier, le Premier ministre Édouard Philippe en déplacement dans le Gers a fait savoir que le gouvernement mettait en place le dispositif de Cohésion numérique des territoires, afin d’aider les ménages « qui n’auront pas le haut débit avec la fibre en 2020« .

En effet, selon l’association UFC-Que Choisir, pas moins de 6,8 millions de foyers possèdent un débit inférieur à 3Mb/s. Bien souvent en raison de leur situation géographique (densité de population faible ou reliefs élevés, etc.).

Pour ce faire, le gouvernement met à disposition une enveloppe de 100 millions d’euros, qui consistera en une aide de 150 euros par ménage pour l’installation d’équipements et de services annexes. Édouard Philippe cite pêle-mêle les boîtiers 4G fixes, les antennes satellites ou les antennes radio.

« Le dispositif est opérationnel dès aujourd’hui pour le satellite et la boucle locale radio. Pour la 4G fixe, ce sera le cas à la fin du premier semestre« , détaille ainsi le Premier ministre.

Attention cependant, les foyers ne seront éligibles qu’à la condition qu’ils se trouvent dans une commune n’ayant pas la possibilité d’être raccordée au très haut débit (fibre ou ADSL). Rendez-vous sur le site mis en place par le gouvernement pour connaître les fournisseurs agréés.