Google autorisé à livrer par drone en Australie

Sur le web

Par Remi Lou le

Google vient d’obtenir l’aval des autorités australiennes afin d’effectuer des livraisons par drone à Canberra.

Alphabet, la maison mère de Google, vient d’être autorisé à effectuer des livraisons par drone en Australie. Via sa branche Project Wing, Google va prochainement survoler la capitale australienne et ses alentours afin de livrer des marchandises d’entreprises qui ont bien voulu jouer le jeu, comme Guzman y Gomez (nourriture mexicaine), Chemist Warehouse (médicaments sans ordonnance) ou encore Peter Channels (chocolatier local).

18 mois d’expérimentation et des conditions de vol strictes

Pour que les autorités acceptent de laisser Google et ses drones livrer les Australiens, le géant américain a dû se plier à près de 18 mois d’expérimentation au nord de Canberra, la capitale de l’Australie. 18 mois durant lesquels plus de 3 000 livraisons ont été réalisées, sur des articles aussi divers que des aliments, des boissons, des médicaments ou encore du café.

Bien que l’expérimentation ait amené les autorités locales à accepter la livraison par drone, Google n’a pas pour autant carte blanche. Les vols devront ainsi se limiter à 11 à 12 heures par jour et ne devront en aucun cas avoir lieu la nuit tombée. Par ailleurs, afin d’éviter tout risque, les drones devront garder une distance de sécurité minimum avec les habitants de la ville, et devront ainsi éviter les artères principales de la capitale australienne.

« Tous les problèmes de sécurité ont été évalués de manière à éviter tout risque pour les personnes au sol et pour les avions », a déclaré Peter Gibson, le porte-parole de l’organisme de réglementation de la sécurité aérienne.

Les livraisons par drones semblent se démocratiser lentement mais sûrement. Aux États-Unis, UPS a récemment été autorisé à livrer des échantillons médicaux au moyen de quadricoptère en Caroline du Nord.

Source: engadget