O’clock : une école de développeur en téléprésentiel innovante

Général

Par Partenaire le

On part découvrir O’clock, une école de développeur en téléprésentiel qui bouscule les codes.

Des formations en ligne pour apprendre le métier de développeur, on en trouve à la pelle en fouinant sur internet. Il y en a dans toutes les tranches de prix, dans différents formats, mais le constat est toujours le même : il est bien rare de se tenir à un programme en étant totalement livré à soi-même. Si l’avantage de ces formations reste de pouvoir apprendre de chez soi, une véritable école s’avère d’avantage formatrice, et surtout motivante sur le long terme. Le hic, c’est que les écoles sont souvent situées dans les grosses villes, et qu’une grande part de la population n’y ont pas accès. 

Une école en téléprésentiel

Le meilleur des deux mondes à un nom : O’clock, une école de développeur en téléprésentiel. À mi-chemin entre la formation en ligne et une véritable école physique, O’clock penche tout de même plutôt vers l’école, tout en conservant les avantages d’une formation à distance.

Ça se passe en ligne, d’accord, mais c’est bien le seul point commun que partage O’clock avec la pléthore de formation en ligne. En réalité, O’clock partage bien plus de similitudes avec les écoles physiques, car sa particularité, c’est son format en téléprésentiel, mais c’est aussi sa plus grande force, d’autant plus que O’clock conserve son statut d’école en distillant une formation reconnue par l’Etat de niveau Bac + 2 avec le titre professionnel développeur web et web mobile.

Ainsi, les e-etudiants se retrouvent plongés dans des salles de classes virtuelles pendant six mois, à raison de 35 heures par semaine. Six mois durant lesquelles ils vont passer de débutant à développeur web junior en apprenant les bases durant le socle, puis en se professionnalisant durant les trois mois suivants. Ils sont accompagnés sur toutes les étapes, que ce soit dans la recherche de financement, sur l’apprentissage et leur orientation, et bénéficient également d’un accompagnement personnalisé vers l’emploi. 

C’est aussi six mois de formation durant lesquels ils développeront un esprit de groupe et de solidarité entre les étudiants, qui sont au nombre de 25 par classe. Si l’entraide entre les étudiants est l’essence même de l’école O’clock, elle ne se substitue jamais à la présence à temps-plein des formateurs, tous recrutés pour leur expérience de développeur et de formateur aguerris.

Après leur formation, les étudiants ne sont pas pour autant lâchés dans la nature. O’Clock les accompagnent jusqu’aux portes du travail. 

Comment entrer dans les couloirs virtuels de O’clock ?

Les inscriptions se font à raison de plusieurs sessions par an par ici.

Après avoir passé une petite sélection (oui, on est vraiment dans une école, on vous dit), où l’équipe de O’clock s’assurera de la motivation du candidat, celui-ci recevra alors le téléporteur. Ce dernier contient tout ce dont à besoin l’étudiant pour se téléporter en plein milieu des couloirs (virtuels) de O’clock et suivre les cours : une machine virtuelle sous Linux avec tous les logiciels nécessaires, dont un VPN commun à tous les élèves. Cela permet de simuler un réseau commun à tous les étudiants, malgré les kilomètres qui les séparent. Bref, la vraie panoplie de l’écolier 2.0.

Sentiment de proximité

Ce sentiment de proximité, acquis grâce au téléprésentiel, c’est une des composantes essentielles pour que le format du fonctionne. Un jour, un étudiant confiait ceci à Dario Spagnolo, Président et co-fondateur de O’clock.

« J’ai l’impression d’être dans un internat à distance. »

Cet exemple démontre bien cette sensation pour les élèves d’être ensemble, même si il ne le sont pas physiquement. D’ailleurs, c’est sur cette présence qu’ont beaucoup travaillé les créateurs de O’clock, en se basant sur une théorie en psychologie qui affirme que le fait d’être physiquement proche n’est pas le seul facteur transmettant cette sensation de présence.

Croyez-le ou non, mais l’immédiateté de l’échange y est également pour beaucoup, et il est possible de s’approcher de cette proximité en créant des interactions sans latence. Ainsi, les étudiants qui communiquent sur le chat – une conversation commune qui regroupe tous les étudiants participant à un cours – reçoivent et expédient les messages en temps réel. La latence a été réduite au maximum afin de prodiguer cette impression de présence, qui permet en outre de simuler la vie scolaire d’une école physique.

Depuis deux ans, O’clock a déjà formé 19 promotions, dont plus de 500 développeurs avec un taux de réussite au titre professionnel de 91%. 

Le site de O’clock