Carrefour expérimente la Blockchain sur la purée Mousline

Les deux géants de la distribution française ont mis en place la toute première Blockchain sur une marque nationale en Europe. Objectif : jouer la carte de la transparence avec les consommateurs.

Crédits – Hebi B. via Pixabay CC

Depuis le 15 avril dernier, il est désormais possible de tracer les informations relatives à la célèbre purée Mousline. Inscrits dans une démarche de transparence avec leurs consommateurs, Carrefour et Nestlé ont lancé la toute première Blockchain sur une marque nationale en Europe. Grâce à un QR Code sur le produit, il est ainsi possible de découvrir depuis son smartphone, des informations fiables et infalsifiables relatives à la chaîne d’approvisionnement et de production de la purée.

En 2017, Nestlé fondait la plateforme IBM Food Trust. Rejoint en octobre dernier par Carrefour, l’initiative va aujourd’hui plus loin, en proposant un traçage inédit en Europe. Grâce à cette technologie, il sera ainsi possible de savoir avec quelle variété de pommes de terre a été réalisé le sachet de purée Mousline, les dates et lieux d’exploitation, les informations relatives aux contrôles qualité effectués sur le produit, et les sites de stockage avant leur mise en rayon. Une technologie qui devrait non seulement permettre plus de transparence, mais qui vise aussi à valoriser l’ensemble de la chaîne de production, et notamment les agriculteurs derrière le produit. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que Carrefour met en place un Blockchain. L’enseigne avait déjà lancé en janvier dernier le même type de traçabilité sur un poulet de marque distributeur, puis savait étendu l’opération sur certains fruits et légumes, et sur du lait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *