Facebook : Des millions de mots de passe Instagram stockés en clair

Sécurité

Par Amandine Jonniaux le

Alors qu’on pensait que seuls “quelques” dizaines de milliers de comptes avaient été impactés, Facebook a finalement confirmé le stockage en clair de plusieurs millions de mots de passe Instagram.

Crédits – Facebook

Il y a quelques semaines, on apprenait que Facebook avait stocké en clair plusieurs “centaines de millions de mots de passe Facebook”, ainsi que des “dizaines de milliers” de mots de passe Instagram pendant des années, sans que cela ne pose problème au réseau social de Mark Zuckerberg. Un bilan qui vient de s’alourdir brusquement, avec la mise à jour d’un communiqué de presse initialement publié le 21 mars par le réseau social. Il n’est aujourd’hui plus question de quelques dizaines de milliers de mots de passe Instagram, mais plutôt de “millions”. Un bilan qui aggrave considérablement la polémique, et la méfiance des utilisateurs à l’encontre de Facebook, même si le communiqué promet que les données stockées en clair n’ont jamais été utilisées par des tiers potentiellement malveillants.

“Nous allons alerter ces utilisateurs comme nous l’avons fait pour les autres. Notre enquête a déterminé que ces mots de passe stockés n’ont pas été compromis ou mal utilisés” – Facebook

Même si les mots de passe en question n’ont jamais été utilisés par des tiers, ce qui reste encore à prouver, le stockage de données aussi sensibles en clair, et pendant des années est un coup d’éclat de plus de la part de Facebook, qui semble décidément ne pas beaucoup se préoccuper de la confidentialité de ses données utilisateurs. Alors que le réseau social martèle à grands coups de communication depuis des mois qu’il veut s’engager pour un internet plus responsable, l’affaire décrédibilise complètement les propos de Mark Zuckerberg.

Série noire pour Facebook

Que l’on soit impacté ou pas par cette énorme faille de sécurité, il vaut mieux ne pas prendre de risque, et changer immédiatement vos mots de passe sur Instagram. De la même manière, activer la double authentification devrait permettre (un peu) plus de confidentialité. Depuis quelques mois, et malgré une communication agressive sur le respect de la vie privée, Facebook est régulièrement au cœur de la polémique. Hier, on apprenait que la plateforme avait importé les contacts de près d’1,5 million d’utilisateurs de manière “involontaire”… mais sans leur autorisation. De quoi donner l’impression que plus une semaine ne passe sans son lot de révélations douteuses.

Source: Facebook