Instagram n’aime pas trop la pression des « J’aime »

apps

Par Olivier le

Sur les réseaux sociaux, la pression des mentions « J’aime » peut rendre fou. Et pousser les créateurs de contenus à aller trop loin pour décrocher un maximum d’engagement sur leurs publications.

Instagram veut réduire cette pression du « like », avec une méthode simple, mais radicale : cacher le compteur des mentions « J’aime ». Un test a été mené au Canada : les utilisateurs n’ont pas pu voir le nombre de « J’aime » sur les photos et vidéos partagées dans leur fil.

Moins de compteur, plus de contenus

Le test s’est déroulé cette semaine, mais sans attendre les résultats, Instagram a confirmé sa volonté d’arrêter la course aux likes et aux followers. Durant la conférence F8 qui s’est tenue le 2 mai, le patron de la plateforme Adam Mosseri a indiqué que sa volonté était de mettre en avant moins les compteurs que le contenu en lui-même.

C’est la connexion entre les utilisateurs et le partage des contenus les plus intéressants qui importent, a-t-il précisé. Cela n’empêchera pas les utilisateurs tenant absolument à connaître leur nombre de « J’aime » de se renseigner, mais l’information sera moins visible, ce qui sera sans doute apprécié par la majorité.

Instagram va également revoir le mode caméra de l’application, qui va intégrer un mode « Créer » permettant d’agrémenter plus facilement ses photos et vidéos de stickers et de texte. Les créateurs vont gagner une fonction facilitant le shopping des articles qu’ils mettent en avant dans leurs publications.