De nouveaux filtres arrivent sur Google Lens, et ils s’avèrent bien utiles

Smartphone

Par Henri le

Google a récemment présenté les nouveautés implémentées à son logiciel d’analyse Google Lens. Certaines d’entre elles pourraient bien vous faciliter la vie.

Avec Google Lens, la firme de Mountain View entend bien révolutionner la recherche personnelle, mais également l’interaction avec les éléments qui nous entourent. La dernière Google I/O lui a d’ailleurs permis de présenter certaines innovations prévues pour son application Lens, qui entend être le contrepoids idéal à sa fonction Assistant.

Le géant de la Silicon Valley a d’abord précisé que l’analyse intelligente d’image, qui permet notamment de pointer son smartphone sur une langue étrangère afin de pouvoir lire (ou se faire lire) la traduction par-dessus arrive bientôt sur Google Go. Ce moteur de recherche spécialement conçu pour les smartphones d’entrée de gamme permet en effet d’économiser jusqu’à 40% de données. Cette décision montre bien que la firme a l’intention de démocratiser Lens a tous les utilisateurs, et pas d’en faire une option pour les smartphones les plus coûteux.

La conférence a également permis de découvrir le filtre « Diner » qui va vous aider à faire votre choix lors d’une sortie au restaurant. Il suffit en effet de pointer votre appareil sur la carte (avec le nom du restaurant) pour découvrir quels sont les plats les plus appréciés par les clients. Idéal pour ceux qui hésitent trop longtemps. Un simple clic sur un plat permettra de voir une photo du plat en question, ainsi que les commentaires. Un système qui fonctionne à condition que les établissements jouent le jeu.

Google Lens espère également faciliter le paiement de l’addition, moment parfois un peu gênant à la fin d’un repas. Il suffira de pointer la caméra sur la fiche et laisser l’application faire le calcul de façon équitable. Il est également possible de savoir ce que chaque personne doit individuellement.

Ces nouveautés devraient être ajoutées dans le courant du mois, même si la firme n’a pas explicitement indiqué si l’hexagone en bénéficierait.