MSI dévoile le WS65, le premier laptop équipé d’un GPU Quadro RTX 5000

Ordinateurs

Par Henri le

Le fabricant taïwanais MSI vient de dévoiler une nouvelle gamme d’ordinateurs pensée pour les professionnels de la création. De quoi stocker un maximum de puissance dans un minimum de place.

Les ordinateurs portables ont vu leur puissance évoluer grandement ces deux dernières années, notamment car ils arrivent à mieux tirer parti de leur carte graphique, dont les performances sont devenues presque similaires à leurs homologues desktop. Une aubaine pour les joueurs, mais aussi les professionnels de la création (architectes, ingénieurs, illustrateurs ou animateurs 3D, etc.) en quête de mobilité.

MSI vient de dévoiler ses nouvelles workstations et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ne manquent pas de ressources. Divisées en quatre machines, elles sont toutes équipées de processeurs Intel de neuvième génération et de GPU Nvidia Quadro RTX.

Les gammes WP75 et WE75 sont les plus abordables même si elles devraient déjà répondre aux besoins de beaucoup. Les processeurs oscillent entre i5 et Xeon tandis que la partie GPU est assurée par du Quadro P620, T2000 ou RTX 3000.

Les deux autres proposent des fiches techniques encore plus performantes comme vous pouvez le voir ci-dessous. On s’arrêtera notamment sur le modèle WS65, premier à intégrer la surpuissante carte graphique NVIDIA® Quadro RTX 5000 (entre autres). Le processeur n’est pas en reste puisqu’on a le choix entre un i7, un I9 ou un Xeon couplé à un maximum de 64 Go de RAM. De quoi se lancer dans de très lourdes tâches, même en déplacement.

Eric Kuo, président de la division notebooks chez MSI, met également en avant sa dalle de très haute qualité.

« Dans la création de nos produits, l’innovation est le maître-mot et le modèle WS65 reflète parfaitement cette philosophie. Celui-ci dispose d’un écran 4K qui délivre une fidélité de couleur exceptionnelle, d’un pavé tactile travaillé offrant un contrôle précis ainsi que d’un lecteur d’empreintes digitales compatible avec Windows Hello pour assurer une excellente sécurité de ses données »

Toutes les machines disposent de bordures fines et d’un poids plutôt contenu sur la balance. Cerise sur le gâteau, elles sont certifiées par la norme militaire MIL-STD 810G et ont donc subi des tests sous des conditions extrêmes (humidité, températures extrêmes, altitude, vibrations, chocs, sable et poussière) visant à prouver leur résistance.

Des ordinateurs de guerre qui seront disponibles dès le début du troisième trimestre de 2019, et dont le tarif n’a pas encore été dévoilé. Mais quelque chose nous dit qu’il faudra avoir mis de côté.