Cellebrite assure pouvoir extraire des données depuis n’importe quel téléphone iOS ou Android

Android

Par Amandine Jonniaux le

La société israélienne a annoncé qu’elle était désormais capable d’extraire les données de n’importe quel smartphone tournant sous Android ou iOS. Une affirmation qui concerne autant les anciens iPhone tournants sous iOS 7, que les tous derniers modèles sous iOS 12.3.

Crédits BiljaST via Pixabay CC

Baptisé Universal Forensic Extraction Device (UFED), l’outil d’intrusion mis au point par Cellebrite peut désormais “effectuer une extraction complète du système de tout périphérique iOS”. Publiée il y a quelques jours sur le site officiel de l’entreprise, cette annonce vient compléter les capacités déjà existantes d’UFED, capable d’extraire sensiblement les mêmes données sur les appareils Android. Destiné aux organismes habilités à extraire ce type de données pour des besoins légaux, le logiciel avait notamment été utilisé en 2015 par le FBI pour pirater l’iPhone 5c du tueur de San Bernardino, comme le rappelle le site américain Apple Insider.

Codes, mots de passe, fichiers issus d’applications tierces, et même données supprimées, Cellebrite assure ainsi pouvoir réaliser une extraction complète de n’importe quel smartphone, iOS ou Android. Un avantage par rapport à son principal concurrent Grayshift, et à son logiciel GrayKey, qui ne serait, selon Wired, capable de débloquer que certaines versions d’iOS 12, et qui s’intéresserait aux téléphones Android depuis très peu de temps.

Apple n’approuve pas

Face à cette communication massive de la part de Cellebrite, Tim Cook le PDG d’Apple n’a évidemment pas tardé à réagir, arguant que ce type de pratiques consistant à exploiter les failles de sa société pour s’introduire dans les systèmes d’exploitation de ses téléphones pouvaient fondamentalement compromettre la sécurité d’iOS. Des craintes qui pourraient bien se confirmer pour la marque à la pomme, notamment avec la récente découverte d’UFED sur le marché public depuis février 2019, qui permet potentiellement à n’importe qui de s’offrir les services du logiciel… à condition d’en avoir les moyens.