Stranger Things : Millie Bobby Brown explique comment elle a tourné une scène forte de la saison 3

Série

Par Antoine le

Eleven n’a pas la vie facile dans cette troisième saison de Stranger Things. Mais le dernier épisode renferme une scène particulièrement forte, dans laquelle sa jeune interprète a utilisé un petit tour de passe-passe pour gagner en authenticité.

ATTENTION : CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS IMPORTANTS SUR LA TROISIEME SAISON DE STRANGER THINGS !

Crédits Netflix

Dans une interview à Entertainment Weekly, Millie Bobby Brown a expliqué sa préparation pour une scène particulièrement puissante, où elle lit une lettre laissée à son attention. Le genre de performance difficile pour tout acteur, car il s’agit de véhiculer beaucoup d’émotion dans une scène sans véritable action. En l’occurrence, tout le poids d’une relation père-fille malmenée par la force des choses, mais plus forte que jamais, malgré le sort réservé à Hopper lors de cette troisième saison.
Cette lettre est la transcription d’une discussion que Hopper souhaitait avoir avec Eleven, mais incapable de s’y résoudre, il a fini par coucher tout son message sur papier. La jeune comédienne a donc choisi de pousser l’immersion jusqu’au maximum en refusant de lire ou d’entendre ce speech d’Hopper avant le tournage de la scène en question.

Je ne voulais pas lire ce speech. je ne voulais pas l’entendre. Je ne voulais pas répéter. Je voulais juste qu’on braque une caméra sur moi, et qu’on voie comment je réagirais.

L’effet de surprise au service du récit

Une façon de s’imprégner encore plus de son personnage pour jouer la scène de la façon la plus spontanée et sincère possible, pour retirer toute artificialité à cette scène clé. Une authenticité rendue possible par la proximité entre Millie Bobby Brown et David Harbour (Hopper) : les deux acteurs sont devenus très complices au fil des saisons, au point d’intégrer inconsciemment une part de cette relation très forte que partagent Eleven et Hopper.

Ma réaction, c’était de la pure tristesse et dévastation, juste une enfant angoissée convaincue d’avoir perdu son père. C’était vraiment de l’émotion brute, parce que David et moi sommes très proches. C’est vraiment une personne formidable. Je crois que quelque chose que j’admire à propos de David, c’est à quel point il respecte les filles et les femmes. Je me disais : “Oh mon Dieu, c’est horrible.” Donc les émotions étaient vraiment brutes dans cette scène.

En somme, une scène portée par une réaction à chaud, alimentée par une véritable relation d’humain à humain. On a évidemment déjà hâte de voir où ces événements vont mener nos héros dans une éventuelle quatrième saison.

Source: Gizmodo