Google va s’attaquer aux pubs trop lourdes dans Chrome

Sur le web

Par Henri le

Google a décidé d’être plus sévère avec les publicités qui consomment trop de ressources dans son navigateur Chrome.

Avec Chrome, Google espère proposer une navigation toujours plus fluide et des fonctionnalités poussées. Le navigateur en question est ainsi devenu le plus utilisé dans le monde et produit des revenus colossaux grâce à la publicité. Cependant, cette dernière devient parfois son principal ennemi. Le géant de Mountain View a donc d’abord décidé de s’attaquer aux publicités intrusives en les bloquant, mais va cette fois-ci se focaliser sur les « heavy ads », c’est-à-dire celles qui consomment trop de ressources.

C’est ce que nous apprend le blog de Chromium, qui précise que le bloqueur de publicité intégré dans Google Chrome sera activé dès le 9 juillet dans le monde entier. Ces mesures se basent sur les mesures définies par la Coalition for Better Ads, qui s’est focalisée sur ces deux types de publicité néfastes. Sont considérés comme « intrusifs » les affichages de type pop-up, compte à rebours avant chargement de page ou autres annonces défilantes.

Crédits : Coalition for Better Ads

Le site en question précise qu’une nouvelle fonctionnalité visant à limiter voire bloquer le chargement des bannières utilisant « une quantité énorme de ressources système » devrait également voir le jour. La firme va particulièrement se focaliser sur ces publicités et annonce le ciblage de celles qui consomment plus de 4 Mo/s, ou 0,1% de la bande passante. L’internaute pourra voir une notification lui expliquant que la publicité en question utilisait trop de ressources et que Google l’a tout simplement enlevé.

On ne sait pas exactement quand cela sera implémenté, mais cela montre que Google travaille activement pour mieux gérer la question de la publicité en ligne. Il s’agit d’un marché trop énorme pour le traiter à la légère.