Jelqing : arrêtez de tirer sur votre pénis pour l’agrandir, ça ne fonctionne pas (et c’est dangereux)

Buzz

Par Remi Lou le

Une nouvelle tendance tout droit sortie des réseaux sociaux inquiète les urologues. Il s’agit du Jelqing, une pratique qui consiste à tirer sur son pénis pour l’agrandir. Sauf que selon plusieurs médecins, la méthode ne fonctionne pas, en plus de se révéler dangereuse.

Quel homme n’a jamais essayé de tirer sur son pénis pour l’agrandir ? C’est même une recommandation faite sur les réseaux sociaux et de nombreux sites internet. La pratique miracle a même un nom : le Jelqing, une tendance décryptée par France Info.

Méthode miracle pour doubler la taille de son sexe en 5 mn par jour !

La pratique du Jelqing consiste à tirer sur le sexe masculin lorsqu’il est presque en érection complète. Pour ce faire, il faut former un cercle avec son pouce et son index et entourer la base du pénis tout en remontant vers la pointe du sexe en exerçant une pression. Répétez la procédure pendant de nombreuses minutes, et vous aurez pris 5 centimètres ! En tout cas, c’est ce qui est promis par la méthode miracle qui explique que les micro-cicatrices générées sur la peau du pénis formeraient de nouvelles cellules en guérissant, ce qui augmenterait la taille du sexe masculin.

Le problème, c’est que cette explication n’a absolument rien de correcte, et inquiète les urologues. Le collège d’experts de la société internationale de médecine sexuelle a même rappelé sur son site que la méthode pouvait entrainer de graves blessures, en plus de se révéler inefficace.

Une méthode inefficace et dangereuse

Sciences et Avenir a d’ailleurs consacré un très bon article au sujet. Selon le médecin sexologue Gilbert Bou Jaoudé, qu’ils ont interrogé, le Jelqing créerait des micro-traumatismes qui peuvent entrainer des lésions dans les cavités qui se remplissent de sang pendant l’érection. Cela pourrait, à terme, causer une maladie de Lapeyronie, soit une dysfonction érectile pouvant aboutir à une déformation de la verge, et entraîner des difficultés à faire l’amour.

C’est quand même bête d’avoir doublé la taille de son sexe si on ne peut plus rien en faire, mais c’est pire que cela, puisque la pratique du Jelqing s’avère, en plus d’être dangereuse, totalement inefficace, notamment car le sang qui arrive dans les cavités du pénis n’est pas oxygéné, et « ne permet pas de le faire grandir », précise Gilbert Bou Jaoudé.

Pour avoir plus d’informations à ce sujet, on vous invite à lire le dossier de Sciences et Avenir qui explique précisément le phénomène.