Le smartphone pliable (en trois) de Xiaomi refait surface dans un brevet européen

Smartphone

Par Remi Lou le

L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle vient d’accorder à Xiaomi un brevet pour un smartphone pliable en trois. L’appareil décrit dans ce brevet ressemble comme deux gouttes d’eau à celui présenté par la marque en début d’année dans de courtes vidéos. 

Concept de @LetsGoDigital

Souvenez-vous de cette vidéo, postée en début d’année par Xiaomi, dans laquelle on pouvait voir le président du groupe, Lin Bin, manipulant un prototype de smartphone pliable fort alléchant. Alors que le concept même d’écran pliable était déjà sorti tout droit d’un film de science-fiction, Xiaomi avait frappé fort avec ce teaser nous montrant un smartphone qui se plie… en trois. 

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Samsung a repoussé maintes et maintes fois son Galaxy Fold après que des problèmes de conception sont apparus durant les premiers tests, et Huawei a lui aussi reporté la sortie de son Mate X. Si le smartphone pliable de Samsung devrait bien sortir en septembre, et qu’on espère voir débarquer celui de Huawei avant la fin de l’année, on pourrait également compter sur cet étonnant smartphone qui se plie en trois chez Xiaomi, d’autant plus que celui-ci devrait être proposé à moins de 1000 euros, bien loin des 2000 euros et des poussières demandés par Samsung et Huawei. 

Le smartphone qu’on a pu apercevoir en vidéo vient en effet d’obtenir un brevet, accordé par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle, l’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce drôle d’engin. On peut ainsi découvrir le fonctionnement de l’appareil dans de nombreux schémas, avec notamment cet écran qui se plie à deux endroits différents, vers l’extérieur façon Huawei Mate X.

Mais grâce à ce brevet, on apprend surtout que l’appareil devrait écoper d’un triple appareil photo. Chose étonnante : ce module photo, situé à l’arrière du smartphone, se trouverait sous les écrans pliés lorsqu’on l’utiliserait en mode téléphone. Il se pourrait donc qu’on ne puisse utiliser l’appareil photo que lorsque l’appareil est entièrement déplié. Cela concorderait avec la vidéo du prototype de l’appareil qu’on a pu apercevoir en vidéo en début d’année, mais la position de Xiaomi semble étonnante sur ce point.

Crédits : Xiaomi

Quoi qu’il en soit, ce brevet nous indique au moins que la firme chinoise travaille toujours sur son smartphone pliable, et que le concept semble être resté sensiblement identique à ce qu’on a pu apercevoir en début d’année. En revanche, si Xiaomi indiquait une sortie à la fin de l’année, la marque n’a plus évoqué cet appareil depuis le mois de mars. La révolution promise par les smartphones pliables semble donc prendre du retard, à moins que les marques attendent de connaitre le destin du Samsung Galaxy Fold à sa sortie officielle, en septembre ?