Le PDG de RED prend sa retraite et stoppe le projet Hydrogen

Smartphone

Par Felix Gouty le

Vieillissant et malade, le fondateur de RED, Jim Jannard, prend sa retraite et entraîne avec lui l’arrêt des smartphones Hydrogen.

Suite au flop de son smartphone Hydrogen One, l’entreprise de caméras électroniques pour le cinéma, RED, a déclaré mettre un terme au projet de son éventuel successeur, l’Hydrogen Two. En effet, le fondateur et PDG de RED, Jim Jannard, l’a annoncé dans un récent blog. A l’âge de 70 ans, il confie traverser des problèmes de santé et préférer, ainsi, prendre sa retraite. Si cela ne change pas le reste des activités du constructeur, il affirme néanmoins stopper le projet Hydrogen dans son entièreté. Seul le service de support technique reste actif pour les utilisateurs de son Hydrogen One.

Pour rappel, le RED Hydrogen One est sortie au cours de l’année 2018. Smartphone sous Android, il promettait des performances optiques dignes de l’expertise de ses créateurs, Red Digital Camera. Pourtant, RED avait préféré opter, non pas pour des compétences photographiques supérieures, mais une technologie 3D « 4 View » et un écran « holographique ». De plus, le module photo complémentaire escompté ne s’était ensuite jamais matérialisé. Coûteux, le lancement de l’appareil avait été plusieurs fois reporté. Les clients ayant pré-commandé son modèle Titanium, à 1600 dollars, avaient notamment dû se contenter au final du modèle standard, à 1200 dollars.