La marque HP pourrait bientôt être rachetée par Xerox

Business

Par Amandine Jonniaux le

Selon les informations du Wall Street Journal, l’entreprise Xerox envisagerait sérieusement de racheter la marque HP, et aurait d’ores et déjà fait une alléchante proposition d’achat, à hauteur de 27 milliards de dollars. 

Crédits HP

Après un divorce à l’amiable avec la société Fujifilm mardi, Xerox envisagerait sérieusement d’initier un rapprochement avec la société HP. Selon les informations du Wall Street Journal qui cite des sources proches du dossier, l’entreprise connue pour être une pionnière sur le marché des imprimantes et des photocopieurs xérographiques envisagerait en effet de proposer une offre à hauteur de 27 milliards de dollars en vue d’acquérir HP Inc. Un rachat qui permettrait aux deux mastodontes de l’impression papier de s’allier sur un marché de plus en plus dématérialisé et régi par le cloud, pour des économies estimées à plus de 2 milliards de dollars par an rapporte le média américain. Cela permettrait de pérenniser davantage leur activité à l’avenir. À noter que pour le moment, aucune des deux entreprises n’a officiellement commenté la situation, et que même si l’offre de rachat s’avère solide, rien ne garantit que HP donnera suite à cette proposition de transaction.

Une rumeur qui survient seulement quelques jours après la conclusion d’un long imbroglio entre Xerox et la firme japonaise Fujifilm, qui réclamait un milliard de dollars de dommages et intérêt à l’entreprise américaine. Après avoir revendu ses 25% de parts de la société pour un montant total de 2,3 milliards de dollars, Xerox semble aujourd’hui débarrassé de ses fantômes judiciaires, et prêt à investir dans de nouveaux projets grâce à ses fonds fraîchement acquis. De son côté HP Inc a récemment connu un important changement de direction avec le départ de Dion Weisler, remplacé en Enrique Lores à la fin du mois d’août. Un important plan social avait été mis en place à la même période, prévoyant notamment de réduire les effectifs de l’entreprise de 16% (soit 9000 personnes concernées). Cette offre de rachat pourrait donc donner un nouveau souffle quant à l’avenir de Hewlett-Packard Co.