TGV M : la SNCF présente son « TGV du futur »

Le TGV M, prochaine version du fleuron de la SNCF, a été présenté jeudi 16 juillet. Plus spacieux, moins cher et surtout plus économique et mieux équipé, ce « TGV du futur » devrait être disponible avant les Jeux Olympiques de 2024.

© Inkflo – Pixabay

Une fois n’est pas coutume : c’est lentement, mais sûrement que le TGV M fait son chemin. Cette nouvelle mouture du fameux train à grande vitesse, actuellement encore en développement, ne devrait cependant plus se languir très longtemps. La SNCF a annoncé hier (jeudi 16 juillet) que la sortie d’usine est attendue à l’hiver 2023, soit juste à temps pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024. Après quatre ans de travaux préliminaires, la première enveloppe externe du train a enfin été achevée dans les ateliers Alstom de la Rochelle. Il s’agit là d’une première étape importante pour ce train qui, d’après ses concepteurs, devrait représenter un bond technologique significatif. L’une des premières nouveautés de ce “train du futur”, c’est sa modularité. En effet, il sera possible de reconfigurer l’espace intérieur à loisir pour transformer une voiture première classe en seconde classe, et vice versa. Cette flexibilité permettra aussi d’exploiter un même véhicule dans le cadre de plusieurs offres différentes, en alternant par exemple entre le format Inoui et le format Ouigo, l’offre low-cost de la compagnie de transport.

Un train plus pratique et plus économique

Le train bénéficiera également d’une capacité accrue d’environ 20% par rapport à la version actuelle, portant ainsi le nombre de places à 740. Il sera conçu en accord avec des principes de développement durable puisque le constructeur annonce 97% de matériaux recyclables.  Il revendique également des émissions de CO2 inférieures de 32%, une consommation d’énergie 20% plus faible et des coûts de maintenance réduits de 30%. Sur le papier, il s’agira donc d’un véhicule plus efficace et respectueux de l’environnement sous tous les aspects.

Mais les performances chiffrées ne seront pas la seule priorité d’Alstom. Les personnes à mobilité réduite, pour qui l’accès aux trains relève bien trop souvent du véritable chemin de croix, auront droit à une attention toute particulière et bien méritée. En effet, l’intégralité du train devrait être accessible à une personne en situation de handicap en autonomie complète, y compris le premier étage et les toilettes. En termes d’habitabilité, les baies vitrées devraient être élargies par rapport aux TGV actuels. Capital précise également que l’éclairage sera modulable et que le système d’air conditionné sera “plus intelligent”. Enfin, modernité oblige, le TGV M sera équipé d’une connectique de dernière génération avec son propre réseau local et un accès WiFi systématique. Un confort supplémentaire pour les passagers, mais aussi une façon d’anticiper le développement de nouvelles technologies que pourrait embarquer le futur TGV, par exemple des systèmes basés sur la 5G. Reste à voir si ces délais seront tenus, et quand nous pourrons nous installer dedans pour la première fois.

Mehano – Train Alstom TGV...
3 Commentaires
Mehano – Train Alstom TGV...
  • Échelle Ho, fonctionne sur secteur
  • Alimenté par 1 et 1 mannequin locomotive TGV et 2 entraîneurs
  • Compatible avec d'autres modèles courants H0
  • Détails précis
Source: Capital