Le premier porte-conteneur électrique et autonome naviguera en fin d’année

Science

Par Olivier le

Si les voitures, les camions, les motos, les vélos ou encore les trottinettes peuvent fonctionner à l'électricité, pourquoi pas… les porte-conteneurs ? Le Yara Birkeland est le premier navire de transport de containers à fonctionner entièrement à l'électrique et de manière autonome.

© Yara Norge

C’est une première qui pourrait faire des petits. Yara Norge AS, une société norvégienne spécialisée dans les fertilisants, a reçu en novembre dernier le Yara Birkeland, un porte-conteneur d’un nouveau genre : autonome, il navigue non pas avec des carburants polluants, mais uniquement à l’électricité.

Des batteries d’une capacité de 7 MWh

Le navire, de 80 mètres de long pour 15 m de large, peut transporter jusqu’à 120 containers. Son moteur est alimenté par des batteries d’une capacité totale de 7 MWh, l’équivalent de 100 Model 3. La fiche technique ne dit pas le temps nécessaire pour toutes les recharger ! Sa vitesse de croisière est de 6 à 7 nœuds, pour une vitesse de pointe de 13 nœuds.

Yara Norge veut utiliser son porte-conteneur tout neuf pour transporter des engrais d’une usine à l’autre. À terme, le navire doit couvrir de 40 à 60 % des besoins de l’entreprise, sans polluer donc et avec une présence humaine à bord très réduite puisque le bateau se pilote tout seul grâce à ses capteurs et ses radars. Mieux encore, Yara Norge a aussi pensé à l’automatisation des opérations de chargement et de déchargement des containers.

À l’origine, le groupe souhaitait commencer l’exploitation du Yara Birkeland dès la fin 2018, mais dans ce genre de projet, les retards sont toujours à craindre. La commande avait été passée en 2017 auprès des chantiers maritimes de Vard Brattvag, en Roumanie. C’est l’entreprise suisse Leclanché qui a fourni les batteries, tandis que la technologie a été développée par Kongsberg Maritime.

Après la réception du navire en fin d’année dernière, Yara Norge en prépare l’exploitation qui devrait débuter en fin d’année.

Source: Electrek