Microsoft passe le cap des 2000 milliards de dollars en bourse

Business

Par Amandine Jonniaux le

L’entreprise de Bill Gate rejoint le club très fermé des 2000 milliards, en devenant la deuxième entreprise américaine à passer ce cap, juste derrière Apple.

Windows 11
© Microsoft

La firme de Redmond a atteint une étape importante de son histoire cette semaine, en devenant la seconde entreprise américaine à dépasser le cap des 2000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Une évolution notamment rendue possible grâce à la crise sanitaire du covid-19, qui a contraint bon nombre de salariés à s’équiper en conséquence pour travailler depuis chez eux. Hier, mardi 22 juin, une légère hausse du cours de l’action de Redmond a ainsi permis à l’entreprise de gagner 1,1 point, pour se stabiliser à 265,51$. Il y a deux ans à peine, Microsoft avait déjà passé le cap symbolique des 1000 milliards de dollars.

L’entreprise de Bill Gates devient ainsi la seconde entité américaine à atteindre la valorisation boursière de 2000 milliards de dollars. Avant elle, c’est Apple qui détenait seule ce privilège. La firme de Cupertino avait en effet passé ce cap en août dernier. Sa capitalisation boursière actuelle s’élève désormais à 2,24 billions de dollars.

Merci la pandémie

Sans surprise, l’importante évolution de Microsoft – et plus généralement de tous les acteurs de la tech ces dernières années, est intrinsèquement liée à la récente crise sanitaire, qui nous a massivement contraints à adopter le télétravail, et donc à nous équiper en conséquence. Entre mars 2020 et aujourd’hui, l’entreprise a ainsi vu ses actions bondir de plus de 64%, avec une hausse de 38% de ses bénéfices sur le troisième trimestre 2020 (par rapport à l’année dernière. Preuve que même en pleine pandémie, l’empire de Bill Gate se porte comme un charme. De leur côté, les GAFAM Amazon et Google pourraient être les prochains à rejoindre le club très sélec des 2 billions.