Les résultats financiers de Microsoft crèvent le nuage

Business

Par Olivier le

Microsoft a continué de surfer sur la forte demande des entreprises et des particuliers durant les trois premiers mois de l'année. La crise sanitaire, entre confinement et télétravail, pousse au renouvellement informatique et les besoins en cloud sont toujours plus importants.

© Microsoft

Durant le premier trimestre, Microsoft a engrangé des ventes à hauteur de 41,7 milliards d’euros. C’est 19 % de plus que durant les trois premiers mois de l’an dernier, un résultat qui a d’ailleurs dépassé les attentes des analystes économiques. L’entreprise a réalisé un bénéfice à hauteur de 15,5 milliards, là aussi un chiffre en forte hausse : +44 % par rapport au premier trimestre 2020 !

Azure tient la forme

Ces très bons résultats sont portés par les services cloud de Microsoft. Azure, les versions dans le nuage d’Office et la clientèle Dynamics 365 (concurrent de Salesforce) ont enregistré des revenus à hauteur de 17,7 milliards de dollars, soit 33 % de mieux qu’il y a un an. Azure en particulier est le joyau de la couronne, avec une croissance folle de 50 % durant le trimestre. Cette activité est en concurrence directe avec Amazon Web Services et Google Cloud, des services eux aussi en pleine santé.

Les services sont essentiels pour Microsoft, et la crise sanitaire lui permet de recruter les utilisateurs à tour de bras. Teams en compte ainsi 145 millions (115 millions en octobre dernier). Le chiffre d’affaires généré par Teams et Office a d’ailleurs atteint 13,6 milliards de dollars. Dans ce contexte, on comprend pourquoi Microsoft s’est offert Nuance Communications, spécialiste de la reconnaissance vocale et de l’intelligence, pour 16 milliards…

Les résultats ne sont pas mauvais non plus sur le volet plus « grand public » du groupe. L’activité « informatique personnelle » (Windows, Xbox, Surface) a atteint 13 milliards de dollars. Les ventes de licences Windows aux fabricants de PC ont augmenté de 10 %, ce qui témoigne de l’engouement pour le matériel informatique.