Sur Twitch, Amazon bannit sa propre chaîne pour nudité

apps

Par Amandine Jonniaux le

La chaîne Twitch officielle de Prime Video Espagne a écopé d'un ban temporaire après qu'une streameuse y ait montré sa poitrine.

Twitch logo
© Twitch

Les bans sont nombreux sur Twitch. Malgré une tolérance discutable sur certains sujets (comme l’exposition des mineurs par exemple), la plateforme applique une tolérance zéro lorsqu’il est question de nudité. Plusieurs célèbres streameuses en ont d’ailleurs fait les frais, à commencer par la célèbre Amouranth, qui écope régulièrement de bans temporaires de la part de la filiale d’Amazon.

Une politique souvent jugée abusive par la communauté, et notamment par les streameurs eux-mêmes, qui n’hésitent pas à railler les décisions de l’entreprise en live… quitte à risquer la sanction.

C’est justement ce qui s’est passé il y a quelques jours sur la chaîne officielle Prime Video Espagne. Pendant la diffusion de l’émission Esto es un late, l’animatrice et comédienne Henar Alvarez a volontairement joué avec les règles de modération de la plateforme, en soulevant son tshirt. Elle s’est d’ailleurs amusée d’une potentielle sanction, en expliquant : “Partons sur un ban, ils (Twitch, ndlr) nous banniront”.

Suivie par plus de 6000 spectateurs, la scène a rapidement été autocensurée par le jingle vidéo de l’émission. Mais au moment du retour antenne, Henar Alvarez a visiblement un peu trop tardé à remettre son haut. Pendant une fraction de seconde, on a ainsi pu apercevoir le sein de la jeune femme, ce qui constitue pour Twitch une violation des règles de communauté de la plateforme qui indique : “Pour les personnes se présentant comme des femmes, nous vous demandons de couvrir vos mamelons. Il n’est pas permis de montrer la partie inférieure de votre poitrine. Le décolleté est autorisé tant que ces exigences de couverture sont respectées”.

Amazon sanctionne Amazon

Quelques heures après la fin de l’émission, Twitch a interrompu la diffusion de la chaîne espagnole. Un ban surprenant, puisqu’il s’agit là d’une des chaînes officielles d’Amazon, qui n’est autre que le propriétaire de Twitch. L’interdiction a été rapidement levée, mais le replay du live est toujours indisponible.

Sur Twitter, même le compte officiel de Prime Video Espagne s’est amusé de la situation. De son côté, l’animatrice a indiqué “à partir de maintenant, je porterai toujours un soutien-gorge pour animer l’émission. Je suis vraiment désolée, c’était une erreur, cela ne se reproduira plus”. Elle a cependant pris le temps de repartager l’extrait de la discorde sur le réseau social à l’oiseau bleu.

Si on peut s’interroger sur cet étonnant bannissement d’Amazon… par Amazon, l’entreprise signe pourtant une opération intéressante sur le plan marketing. En seulement quelques jours, l’émission de Henar Alvarez a bénéficié d’un coup de projecteur bien au-delà de son public habituel. Une médiatisation qui, même si elle se fait au détriment de Twitch, finit dans les poches d’Amazon.

1 Commentaire

  1. alex6

    27 décembre 2021 at 19:46

    Pauvres cloches! et ça fait la loi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *