Dossier

[La sélection de la rédaction] Les Chick Flicks qu’il faut absolument avoir vus

Cinéma

Par Elodie le

Chick flicks. Ce terme anglophone est un genre en soi. De chick, qui veut dire « poulette » en argot, et flicks « films », le chick flick est donc l’archétype du « film de filles ». Toutefois, nous aurions tort de le réduire à la bluette adolescente pour jeune fille en fleur. De Clueless, The Notebook en passant par Breakfast at Tiffany’s (Diamant sur canapé), il en existe pléthore, du plus culte au plus « confidentiel » (traduction : au plus honteux). et, scoop, ces films ne sont pas exclusivement réservés aux filles (sauf peut-être ceux avec Channing Tatum).

Dirty Dancing, 1987

Pour les reconnaitre, c’est plutôt simple, certains ressorts de la comédie romantique ponctuent généralement ces films : un homme, une femme, chabadabada. Amitiés/inimitiés entre filles. Un antagonisme qui, badaboum, se transforme en love story ; des scènes tirent larmes ou celles qui vous font fondre sur un écran, mais qui sont surtout gênantes à souhait IRL. Plus généralement, le chick flicks met en scène des personnages qui se cherchent et finissent bien souvent par se trouver. Le film baume au cœur en somme. Oui, les ficelles sont simples, mais réaliser le chick flick parfait ne l’est pas nécessairement.

Petite sélection (non exhaustive et forcément restreinte) de ce qui se fait de mieux dans le genre, mais aussi de pire. N’hésitez pas à nous faire part de vos propres coups de cœur dans les commentaires.