Dossier

Prise en Main : Google Nexus 9

Android

Par Anh Phan le

Annoncée mi-octobre, la nouvelle tablette de Google fabriquée par HTC, la Nexus 9 est disponible officiellement depuis aujourd’hui.

Après Asus et Samsung, c’est donc au tour de HTC de signer un partenariat avec Google au niveau de la tablette, ce qui est amusant dans la mesure où HTC n’est pas super présent dans le monde des tablettes Android. La grosse nouveauté par rapport aux précédentes tablettes est l’adoption du format 4/3 si cher à Apple avec bien évidement le très attendu Android 5.0 Lollipop.

google-htc-nexus-9-live-01

Du côté des caractéristiques techniques et pour rappel, la Google HTC Nexus 9 vous propose ainsi Android 5.0 Lollipop, un écran IPS Gorilla Glass 3 de 8,9″ au format 4/3 avec une définition QXGA soit 2048×1536, un processeur Nvidia Tegra K1 dual-core 64 bits, un GPU Kepler, 16Go ou 32Go de mémoire interne, pas d’extension mémoire, 2Go de RAM, un APN de 8 Mégapixels avec une ouverture de F/2,4, un flash LED, une caméra frontale de 1,6 Mégapixels avec une ouverture de F/2,4, le Bluetooth 4.1, le NFC, le WiFi a/b/g/n/ac 2×2 (MIMO), un GPS intégré, la 4G LTE en option, la technologie HTC BoomSound, une batterie de 6700mAh, le tout dans une taille de 228,25×153,68×7,95mm pour 425g (436g pour la version 4G LTE).

google-htc-nexus-9-live-13

Comptez 399€ pour la version 16Go, 489€ pour la version 32Go et 569€ pour la version 3G LTE 32Go. Oui, on subit de plein fouet la nouvelle politique de Google qui fait que sa tablette n’est plus aussi avantageuse au niveau prix par rapport à ses prédécesseurs.

google-htc-nexus-9-live-10

Avec les applications qui sont de plus en plus complètes, on regrette vraiment que Google et HTC n’ait toujours pas choisi de nous intégrer un port mémoire MicroSD. Je pense très sérieusement que la version 16Go risque d’être limite surtout si vous voulez jouer. Il suffit de voir Asphalt 8 qui fait plus d’1Go en espace disque pour se dire qu’on va être rapidement à court d’espace libre. En plus de cela, le processeur Nvidia Tegra K1 est une bête de puissance qui devrait plaire aux plus gamers d’entre vous. J’imagine bien que les jeux optimisés prendront énormément d’espace disque. Optez dès à présent pour la version 32Go, vous ne le regretterez pas.

google-htc-nexus-9-live-18

Une fois en main, il faut reconnaître que la nouvelle tablette de Google s’apparente plus à une tablette de 10″ qu’à une tablette de 7″. Sans être lourde, ce n’est pas la plus légère non plus. Il suffit de comparer la Nexus 9 au dernier iPad Air 2 pour se faire une idée. Elles font le même poids alors que les écrans sont différents. Dans un usage classique, cela ne nous a pas trop gênés. Si on la compare aux précédentes tablettes Google, la Nexus 9 est complètement différente par rapport à la Nexus 7 ou encore à la Nexus 10 en terme de design et de finition. D’un côté, ça se comprend puisque HTC n’est pas Asus ou Samsung, mais le plus gros changement concerne le format d’écran. Alors que 100% des appareils Android proposaient jusqu’à maintenant des écrans 16/9 ou 16/10, le Nexus 9 vous propose un écran 4/3 comme les iPad d’Apple.

google-htc-nexus-9-live-17

Ce format choisi par Apple et maintenant Google/HTC n’est pas anodin puisqu’elle vous permettra de mieux apprécier votre contenu quand la tablette est en mode portrait surtout pour ce qui est navigation internet et bureautique. Vous vous doutez bien qu’avec un tel écran, vous aurez forcément des bandes noires pour les films. Dommage. Parce que la tablette est plus large maintenant, il faudra souvent vous servir de vos deux mains pour tenir la Nexus 9, contrairement à la Nexus 7 qui se tenait presque comme un smartphone ou encore la Nexus 10, qui se tenait aussi à deux mains, mais en mode paysage. En effet, les tablettes Android de 10″ et plus ont toujours privilégié le mode paysage.

google-htc-nexus-9-live-14

Côté design finition, la Nexus 9 de HTC vous propose des matériaux plutôt premium et reprend un peu ce qu’on connait maintenant avec les Samsung Galaxy Alpha ou Galaxy Note 4. On a ainsi des tranches en aluminium alors que le dos est en plastique avec un revêtement style “papier”. Il faudra faire attention aux doigts gras parce que le plastique marque assez facilement. En terme de design, c’est classe et sobre, on reconnait bien évidemment la patte de HTC, dans la lignée de son One M8.

google-htc-nexus-9-live-22

La Nexus 9 est bien évidemment chargée avec Android 5.0 Lollipop et de mes premières prises en main, c’est clairement un pas en avant dans l’expérience utilisateur sous Android. On y reviendra lors du test plus complet, mais venant d’Android 4.4, on accueille à bras ouverts cette nouvelle version. Dans tous les cas, avec une expérience Android Stock, la Nexus 9 a de quoi séduire même si je trouve certains défauts assez importants comme le stockage…

Annoncée mi-octobre, la nouvelle tablette de Google fabriquée par HTC, la Nexus 9 est disponible officiellement depuis aujourd’hui.

Après Asus et Samsung, c’est donc au tour de HTC de signer un partenariat avec Google au niveau de la tablette, ce qui est amusant dans la mesure où HTC n’est pas super présent dans le monde des tablettes Android. La grosse nouveauté par rapport aux précédentes tablettes est l’adoption du format 4/3 si cher à Apple avec bien évidement le très attendu Android 5.0 Lollipop.

google-htc-nexus-9-live-01

Du côté des caractéristiques techniques et pour rappel, la Google HTC Nexus 9 vous propose ainsi Android 5.0 Lollipop, un écran IPS Gorilla Glass 3 de 8,9″ au format 4/3 avec une définition QXGA soit 2048×1536, un processeur Nvidia Tegra K1 dual-core 64 bits, un GPU Kepler, 16Go ou 32Go de mémoire interne, pas d’extension mémoire, 2Go de RAM, un APN de 8 Mégapixels avec une ouverture de F/2,4, un flash LED, une caméra frontale de 1,6 Mégapixels avec une ouverture de F/2,4, le Bluetooth 4.1, le NFC, le WiFi a/b/g/n/ac 2×2 (MIMO), un GPS intégré, la 4G LTE en option, la technologie HTC BoomSound, une batterie de 6700mAh, le tout dans une taille de 228,25×153,68×7,95mm pour 425g (436g pour la version 4G LTE).

google-htc-nexus-9-live-13

Comptez 399€ pour la version 16Go, 489€ pour la version 32Go et 569€ pour la version 3G LTE 32Go. Oui, on subit de plein fouet la nouvelle politique de Google qui fait que sa tablette n’est plus aussi avantageuse au niveau prix par rapport à ses prédécesseurs.

google-htc-nexus-9-live-10

Avec les applications qui sont de plus en plus complètes, on regrette vraiment que Google et HTC n’ait toujours pas choisi de nous intégrer un port mémoire MicroSD. Je pense très sérieusement que la version 16Go risque d’être limite surtout si vous voulez jouer. Il suffit de voir Asphalt 8 qui fait plus d’1Go en espace disque pour se dire qu’on va être rapidement à court d’espace libre. En plus de cela, le processeur Nvidia Tegra K1 est une bête de puissance qui devrait plaire aux plus gamers d’entre vous. J’imagine bien que les jeux optimisés prendront énormément d’espace disque. Optez dès à présent pour la version 32Go, vous ne le regretterez pas.

google-htc-nexus-9-live-18

Une fois en main, il faut reconnaître que la nouvelle tablette de Google s’apparente plus à une tablette de 10″ qu’à une tablette de 7″. Sans être lourde, ce n’est pas la plus légère non plus. Il suffit de comparer la Nexus 9 au dernier iPad Air 2 pour se faire une idée. Elles font le même poids alors que les écrans sont différents. Dans un usage classique, cela ne nous a pas trop gênés. Si on la compare aux précédentes tablettes Google, la Nexus 9 est complètement différente par rapport à la Nexus 7 ou encore à la Nexus 10 en terme de design et de finition. D’un côté, ça se comprend puisque HTC n’est pas Asus ou Samsung, mais le plus gros changement concerne le format d’écran. Alors que 100% des appareils Android proposaient jusqu’à maintenant des écrans 16/9 ou 16/10, le Nexus 9 vous propose un écran 4/3 comme les iPad d’Apple.

google-htc-nexus-9-live-17

Ce format choisi par Apple et maintenant Google/HTC n’est pas anodin puisqu’elle vous permettra de mieux apprécier votre contenu quand la tablette est en mode portrait surtout pour ce qui est navigation internet et bureautique. Vous vous doutez bien qu’avec un tel écran, vous aurez forcément des bandes noires pour les films. Dommage. Parce que la tablette est plus large maintenant, il faudra souvent vous servir de vos deux mains pour tenir la Nexus 9, contrairement à la Nexus 7 qui se tenait presque comme un smartphone ou encore la Nexus 10, qui se tenait aussi à deux mains, mais en mode paysage. En effet, les tablettes Android de 10″ et plus ont toujours privilégié le mode paysage.

google-htc-nexus-9-live-14

Côté design finition, la Nexus 9 de HTC vous propose des matériaux plutôt premium et reprend un peu ce qu’on connait maintenant avec les Samsung Galaxy Alpha ou Galaxy Note 4. On a ainsi des tranches en aluminium alors que le dos est en plastique avec un revêtement style “papier”. Il faudra faire attention aux doigts gras parce que le plastique marque assez facilement. En terme de design, c’est classe et sobre, on reconnait bien évidemment la patte de HTC, dans la lignée de son One M8.

google-htc-nexus-9-live-22

La Nexus 9 est bien évidemment chargée avec Android 5.0 Lollipop et de mes premières prises en main, c’est clairement un pas en avant dans l’expérience utilisateur sous Android. On y reviendra lors du test plus complet, mais venant d’Android 4.4, on accueille à bras ouverts cette nouvelle version. Dans tous les cas, avec une expérience Android Stock, la Nexus 9 a de quoi séduire même si je trouve certains défauts assez importants comme le stockage…