Test

[Test] Bassme : l’accessoire qui va vous faire vibrer

Notre avis
7 / 10
Gadget

Par Remi Lou le

On a testé le BassMe, un étonnant dispositif destiné à nous faire vibrer, littéralement. L’appareil vient s’attacher à l’épaule et promet de nouvelles sensations pour vous plonger au cœur de vos films, musiques et jeux vidéo préférés. Gadget ou véritable innovation ?

Difficile de comparer le BassMe a d’autres produits tant il représente un ovni sur le marché, et invente à lui seul une catégorie de produit auto-qualifié par la marque comme « caisson de basse personnel ». Concrètement, le BassMe est une petite enceinte disposant d’un unique caisson de basse miniature d’une puissance de 26W. L’appareil pèse 300 grammes et des poussières, et il est doté d’une autonomie confortable de 6 heures. Mais après tout, les caractéristiques ne sont pas si importantes sur ce type de produit, dont c’est surtout l’usage qui prime.

Le BassMe dispose d’un design assez particulier au service de sa fonction : il vient se loger directement sur l’épaule via une petite épaulière en plastique ajustable, ce qui aura pour effet de venir coller le haut parleur contre votre torse. Pas d’inquiétudes à avoir cependant. Si le produit donne une nette impression de solidité avec un poids conséquent, on ne le sent absolument plus lorsqu’il est installé sur le corps.

Sur l’appareil, on retrouve deux ports jack 3,5mm, ainsi qu’un port micro USB pour la recharge. Les deux ports jack serviront d’entrée et de sortie afin d’inclure le dispositif dans la chaîne du son. Ainsi, il faudra tout d’abord brancher son appareil via un câble jack sur le BassMe, puis y brancher son casque ou ses écouteurs. Il est également possible de l’utiliser en bluetooth maintenant qu’Android supporte la double connexion. Notons également que le BassMe n’est pas une enceinte à proprement parler. Certes, l’appareil embarque un haut parleur, mais celui-ci est avant tout destiné à compléter le son que vous entendrez via un casque, et ainsi profiter des fréquences graves qui peinent à être retranscrites via un casque audio traditionnel, et notamment ressentir les sensations de vibration du corps qui vous rappelleront très vite celles qu’on éprouvent dans la fosse d’un concert.

Justement, en parlant de sensations, on arrive à la question essentielle sur ce type de produit : est-ce que ça apporte vraiment quelque chose ? Clairement, oui. Nous l’avons brièvement testé aussi bien sur de la musique que sur du jeu vidéo et des extraits de films. En fonction du type de musique que vous écoutez, le BassMe apporte vraiment des sensations nouvelles, notamment sur les genres musicaux qui laissent la part belle aux basses, comme les musiques électroniques, ou la Trap. Surtout, c’est un bon moyen de profiter au mieux de ce type de musique sans nécessairement augmenter le volume de votre casque et vous flinguer les tympans. Pour autant, ce type d’accessoire, bien qu’assez discret, n’est pas vraiment adapté à une utilisation dans les transports sous peine de passer pour un alien, d’autant que votre entourage entendra (un peu) les sons en provenance du caisson de basse. Là où le BassMe est nettement plus approprié, c’est sur le jeu vidéo. Nous l’avons essayé sur une partie de Call of Duty : Modern Warfare et c’est carrément bluffant. Le son des balles, les sensations de tir et l’explosion des grenades sont nettement mieux retranscrites : on s’y croirait ! Bien évidemment, le BassMe n’aura pas le même impact selon le type de jeu, mais sur un FPS, c’est clairement adapté et cela transfigure vos parties.

Nous l’avons finalement testé sur un passage d’un des Dark Knight de Christopher Nolan, dont la bande son signée Hanz Zimmer se prête particulièrement bien à l’exercice, et il faut bien avouer que l’immersion n’en est que renforcée. Mais forcément, comme pour la musique, le BassMe sera bien plus adapté sur les films d’action et les blockbuster que sur les films d’auteur, par exemple. BassMe, la start-up de Perpignan (cocorico) qui nous a présenté son produit nous a par ailleurs indiqué avoir équipé une salle de cinéma avec ce dispositif, qui est distribué à la façon des lunettes 3D à l’entrée. La start-up envisage de poursuivre sur cette voie en nouant de nouveaux partenariats avec des salles de cinéma, qui pourrait voir là un moyen d’offrir davantage d’immersion à ses spectateurs sans pour autant investir lourdement dans un équipement de type 4DX.

Notre avis

Le BassMe est-il efficace ? Assurément. Indispensable ? Pas du tout. Malgré tout, il offre vraiment quelque chose de nouveau à l’utilisateur, et représente ainsi un cadeau « tech » original vendu à 129 euros pour cette fin d’année. À recommander en particulier pour les joueurs de FPS nerveux, ou les amateurs de blockbuster en manque d’immersion.

7 / 10
Les plus
Les moins
  • L'immersion est vraiment renforcée
  • Construction solide
  • Mention spéciale sur les jeux vidéo type FPS
  • Installation parfois fastidieuse