Test

Impressions – South Park : The Stick Of Truth

Par François le

Comme vous le savez surement, nous sommes, à la rédac, des fans inconditionnels de la série de Trey Parker et Matt Stone, South Park. Du coup,...

Comme vous le savez surement, nous sommes, à la rédac, des fans inconditionnels de la série de Trey Parker et Matt Stone, South Park. Du coup, la possibilité qui nous a été offerte par THQ de découvrir le nouveau titre basé sur la série en « early preview » en fin de semaine dernière dans la belle ville de Dublin tombait plutôt bien.


There’s a New Kid In Town !

Nous avons eu le droit à une démo commentée du début de la campagne solo du titre ou vous êtes le « New Kid in Town ». Directement, ce qui frappe l’œil, c’est l’immersion totale qu’offre le jeu dans l’univers graphique de la série. On a clairement l’impression d’être dans un épisode de la série… C’est juste que cette fois-ci, nous sommes le héros, et on devra aider les 4 gamins de la série à se sortir de différents mauvais pas. En terme de gameplay, les développeurs ont fait le choix (judicieux) de faire de ce titre un RPG (à la mode japonaise : avec exploration et combat en tour par tour). Histoire d’être bien décalé (et bien débile aussi), les scénaristes de la série ont décidés d’utiliser également les codes du RPG médiéval. Du coup, si le titre se déroule bien dans la ville de South Park (entièrement modélisée, y compris des endroits non présents, ou juste évoqués dans la série) mais avec un petit twist Donjons & Dragons bien délirant.

Le “Royaume” de Cartman

Une fois arrivé dans le jardin de Cartman, qui sert de camp de base aux « gentils », on comprend de suite que les développeurs d’Obsidian ont voulu nous immerger le plus possible dans l’univers de la série. Vous retrouverez, je vous le garanti, vos réflexes de Point and click façon LucasArts, a essayer d’interagir avec tous les éléments des décors pour déclencher d’éventuelles réactions. Après avoir fait le tour du jardin (et que le personnage ait eu une réaction plus qu’étrange devant la « Pierre de l’obscénité ») vous devrez vous choisir un nom et une classe. Pour le nom, il vous sera en fait imposé et servira de repère pour votre monté en niveau. Le 1er niveau étant celui du « Douchebag », le suivant « Butthole » et ainsi de suite. Pour les classes, elles sont aux nombres de 4 : Clerc, Guerrier, Mage ou Voleur. Et oui, la fameuse classe « Jews » semble avoir disparue. Le choix fait, Cartman (Le Wizard King) envoie notre nouveau gamin vers une mission de la plus haute importance, à savoir… Lui ramener à manger ! Mission rapidement interrompue par l’arrivée d’une bande d’elfes (en fait des gamins avec des fausses oreilles hein) et on attaque notre premier combat.

Un combat, avec Mr Kim comme invocation.

On retrouve ici les mécanismes classiques du RPG en tour par tour, avec tout de même un système de contre (il faut avoir le bon timing évidemment). On retrouve également des coups spéciaux propres à chaque personnage, plus des « invocations » qui font arriver sur le combat des personnages secondaires familiers (comme Jésus, ou le Slave Master). Cartman par exemple possède le pouvoir de « Nuages Enflammés » (en fait, il allume un de ses pets) et notre personnage possède ici le « souffle du dragon » (qui se retrouve être un feu de bengale en carton). Bien sur chaque attaque ou coup pris déclenche des phrases bien salaces de la part de nos héros (enfin, surtout Cartman).

Le cimetierre… Territoire des “Vampires”

Vous le constatez, ce titre est clairement dédié aux fans de la série… Si vous êtes réfractaires à l’humour sale, débile et parfois dérangeant de South Park, vous pouvez d’ores et déjà passer votre chemin. Pour les autres ce ne sera que du bonheur !

Le titre est donc édité par THQ et développé par le studio Obsidian, et sera disponible sur PC, PS3 et Xbox 360 le 5 mars 2013.

Comme vous le savez surement, nous sommes, à la rédac, des fans inconditionnels de la série de Trey Parker et Matt Stone, South Park. Du coup, la possibilité qui nous a été offerte par THQ de découvrir le nouveau titre basé sur la série en « early preview » en fin de semaine dernière dans la belle ville de Dublin tombait plutôt bien.


There’s a New Kid In Town !

Nous avons eu le droit à une démo commentée du début de la campagne solo du titre ou vous êtes le « New Kid in Town ». Directement, ce qui frappe l’œil, c’est l’immersion totale qu’offre le jeu dans l’univers graphique de la série. On a clairement l’impression d’être dans un épisode de la série… C’est juste que cette fois-ci, nous sommes le héros, et on devra aider les 4 gamins de la série à se sortir de différents mauvais pas. En terme de gameplay, les développeurs ont fait le choix (judicieux) de faire de ce titre un RPG (à la mode japonaise : avec exploration et combat en tour par tour). Histoire d’être bien décalé (et bien débile aussi), les scénaristes de la série ont décidés d’utiliser également les codes du RPG médiéval. Du coup, si le titre se déroule bien dans la ville de South Park (entièrement modélisée, y compris des endroits non présents, ou juste évoqués dans la série) mais avec un petit twist Donjons & Dragons bien délirant.

Le “Royaume” de Cartman

Une fois arrivé dans le jardin de Cartman, qui sert de camp de base aux « gentils », on comprend de suite que les développeurs d’Obsidian ont voulu nous immerger le plus possible dans l’univers de la série. Vous retrouverez, je vous le garanti, vos réflexes de Point and click façon LucasArts, a essayer d’interagir avec tous les éléments des décors pour déclencher d’éventuelles réactions. Après avoir fait le tour du jardin (et que le personnage ait eu une réaction plus qu’étrange devant la « Pierre de l’obscénité ») vous devrez vous choisir un nom et une classe. Pour le nom, il vous sera en fait imposé et servira de repère pour votre monté en niveau. Le 1er niveau étant celui du « Douchebag », le suivant « Butthole » et ainsi de suite. Pour les classes, elles sont aux nombres de 4 : Clerc, Guerrier, Mage ou Voleur. Et oui, la fameuse classe « Jews » semble avoir disparue. Le choix fait, Cartman (Le Wizard King) envoie notre nouveau gamin vers une mission de la plus haute importance, à savoir… Lui ramener à manger ! Mission rapidement interrompue par l’arrivée d’une bande d’elfes (en fait des gamins avec des fausses oreilles hein) et on attaque notre premier combat.

Un combat, avec Mr Kim comme invocation.

On retrouve ici les mécanismes classiques du RPG en tour par tour, avec tout de même un système de contre (il faut avoir le bon timing évidemment). On retrouve également des coups spéciaux propres à chaque personnage, plus des « invocations » qui font arriver sur le combat des personnages secondaires familiers (comme Jésus, ou le Slave Master). Cartman par exemple possède le pouvoir de « Nuages Enflammés » (en fait, il allume un de ses pets) et notre personnage possède ici le « souffle du dragon » (qui se retrouve être un feu de bengale en carton). Bien sur chaque attaque ou coup pris déclenche des phrases bien salaces de la part de nos héros (enfin, surtout Cartman).

Le cimetierre… Territoire des “Vampires”

Vous le constatez, ce titre est clairement dédié aux fans de la série… Si vous êtes réfractaires à l’humour sale, débile et parfois dérangeant de South Park, vous pouvez d’ores et déjà passer votre chemin. Pour les autres ce ne sera que du bonheur !

Le titre est donc édité par THQ et développé par le studio Obsidian, et sera disponible sur PC, PS3 et Xbox 360 le 5 mars 2013.