Test

MWC 2018 : Première rencontre avec l’Energizer Power Max P16K Pro, le smartphone avec une batterie de 16 000 mAh

Smartphone

Par Anne Cagan le

Annoncé discrètement la semaine dernière, l’Energizer Power Max P16K Pro était bien présent dans les allées du Mobile World Congress. Présent, certes, mais pas encore fonctionnel, puisqu’Energizer n’avait qu’un mock-up, une maquette en taille réelle de l’appareil à montrer. Qu’importe, l’intention et les idées étaient bien là.

Pour dire vrai, j’étais un peu déçu qu’Energizer ne soit pas encore capable de montrer véritablement son appareil. Il faut dire que le Power Max P16K Pro est encore loin d’être prêt, puisque sa sortie est prévue pour la rentrée prochaine et que la marque compte encore modifier des éléments de design ou de sa fiche technique d’ici là.

Une batterie externe sous Android ou un smartphone avec une batterie de 16 000 mAh ?

L’argument principal de ce P16K Pro, c’est évidemment son énorme batterie de 16 000 mAh qui, selon les représentants d’Energizer permettrait au téléphone de tenir “4 à 5 jours sans avoir besoin d’être rechargé”. Cette immense autonomie (pour un smartphone, s’entend) se paye évidemment par un certain embonpoint d’un point de vue design. Energizer n’avait aucune dimension à nous fournir, mais les photos parlent d’elles-mêmes : le P16K Pro est un très gros téléphone épais de près de 2 cm dont le poids, conséquent, doit facilement dépasser les 350 grammes, si ce n’est plus.

On est donc très loin du “design ultra fin” vanté dans le communiqué de presse de la semaine dernière, mais ce téléphone est, par exemple, plus compact que ma batterie externe de 20 000 mAh. Plus qu’un téléphone d’ailleurs, ce P16K Pro est une véritable batterie externe dotée d’un écran. Energizer ne s’en cache d’ailleurs pas, puisque l’un des arguments du téléphone sera de pouvoir servir de batterie externe pour un autre appareil. Pourquoi pas, après tout, mais il faudra faire avec un unique et antique port micro-USB pour recharger les autres appareils.

Un design soigné et une fiche technique solide

Du point de vue du design, le P16K Pro semble avoir bénéficié d’une certaine attention. L’arrière du téléphone est en verre brillant, son châssis est en métal et ses arêtes ne sont pas trop coupantes. Ce ne sera clairement pas le smartphone le plus confortable ou le plus aisé à avoir dans sa poche, mais il n’est pas laid pour autant. Mock-up, oblige, je n’ai pas pu voir son écran allumé et donc juger de sa qualité.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il s’agit d’un affichage au ratio 18:9 de 5,99 pouces et de définition Full HD. Sous cet écran se trouvera une fiche technique de milieu / haut de gamme. Energizer y a intégré un SoC MediaTek Helio P23 associé à 6 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage. Mémoire que l’on peut étendre à l’aide d’une carte SIM, jusqu’à 256 Go. Le téléphone est double-SIM, disposera d’un capteur d’empreinte digitale et tournera sous Android 8.0 Oreo. Quant aux appareils photo, on trouvera un duo de capteurs 16 + 13 MP à l’arrière et 13 + 5 MP à l’avant. Là encore, impossible de savoir comment ils se comporteront.

Pour les angoissés de l’autonomie

L’Energizer Power Max P16K Pro est prévu pour la rentrée prochaine au prix de 599 euros environ. Les représentants de la marque nous ont d’ailleurs assuré qu’il ne s’agissait que d’un premier modèle de la gamme Power Max, qui sera ensuite déclinée en d’autres versions – probablement avec des batterie un peu plus petites – dans les mois qui suivent. Un appareil intéressant pour ceux qui font de l’autonomie un critère de premier ordre mais qui n’ont pas peur d’avoir mal au bras après un appel de 10 minutes. On attendra toutefois de voir l’appareil tourner réellement pour juger de sa qualité finale.