Test

[Prise en main] Sony Xperia 1, la touche ciné

Ecran 4K 21:9, triple caméra, Mode Créateur… la fiche technique du Sony Xperia 1 a de quoi attiser la curiosité. Nous avons pu essayer le téléphone pendant quelques jours.

Crédit JDG

Avec son écran 4K 21:9 6,5″ et son orientation ciné, le Sony Xperia 1 n’était pas passé inaperçu au dernier MWC. Nous avons pu essayer pendant quelques jours le dernier-né de Sony qui sera lancé le 17 juin et est déjà disponible en précommande au prix de 999 euros.

Ecran et design

Le Xperia 1 peut sembler imposant avec ses 167 mm de haut. Mais sa largeur réduite (72 mm) rend sa prise en main confortable. D’autant que l’outil Détection latérale permet de lancer des applications très simplement. Il suffit de tapoter à deux reprises sur le bord de l’écran pour afficher un petit menu latéral listant, à portée de pouce, les applis les plus fréquemment utilisées.

Le Sony Xperia 1 (à droite) comparé au Samsung Galayx S9+ (à gauche)

L’écran 4K HDR OLED 6,5″ du téléphone respire la qualité. Et son format 21:9 rend l’utilisation du multitâche et la navigation internet très confortable (sans compter que certains contenus Netflix sont désormais proposés dans ce format).

Le Sony Xperia 1 affiche des finitions soignées mais un design un peu trop classique. La présence de fines bandes en haut et en bas de l’écran parait qui plus est, à l’heure actuelle, un peu datée. Ces bandes se font cependant vite oublier grâce au format 21:9 (même avec elles, l’affichage reste supérieur à celui proposé par le Huawei P30 Pro ou par le Galaxy S10+). Et elles restent somme toute plus harmonieuses (selon nous) que certaines encoches parfois trop imposantes.

Sony a eu la bonne idée de remettre son capteur d’empreinte sur la tranche droite de l’appareil. Un emplacement judicieux où le pouce tombe naturellement même si nous aurions préféré que le capteur soit fusionné avec le bouton alimentation comme sur le Honor 20. Plus gênant en revanche : le capteur ne s’est pas montré très réactif. Nous étudierons ce point de plus près dans notre test complet à venir. Le son délivré par les haut-parleurs stéréo du Sony Xperia 1 est de bonne qualité. A noter que le téléphone ne dispose pas de port jack mais qu’un adaptateur Type-C / 3.5 mm est inclus dans la boite.

La photo

Sony a doté son Xperia 1 de trois appareils photo tous basés sur des capteurs de 12 MP. On retrouve ici un ultra grand-angle avec une focale de 16 mm (F/2,4), un grand angle avec une focale de 26 mm (F/1,6) et un téléphoto avec une focale de 52 mm (F/2,4). La bascule de l’un à l’autre se fait très simplement dans l’application tout comme le réglage de l’effet bokeh.

Les photos réalisées sont de belle qualité, bien contrastées, particulièrement nettes et riches en détails. On regrette cependant que le Xperia 1 n’offre pas de mode nuit à l’instar du P30 de Huawei ou du Pixel 3 de Google.

L’autofocus de l’appareil est en revanche vraiment impressionnant notamment lorsqu’on le teste en mode rafale (jusqu’à 10 IPS). Et l’option de correction de la distorsion sur les vues prises avec le grand angle s’avère très pratique au quotidien.

La vidéo

Le Xperia 1 a de beaux atouts à faire valoir dans le domaine de la vidéo avec sa stabilisation efficace et son appli Cinema Pro. Cette dernière proposée nativement sur le téléphone permet d’opérer des réglages manuels à la manière d’un Filmic Pro. A chaque nouveau projet, on peut ainsi paramétrer la résolution (4K ou 2K), le nombre d’images par seconde et choisir parmi huit réglages colorimétriques (plus ou moins chauds, colorés, contrastés, etc.) spécialement mis au point par Sony.

Il est possible de régler les ISO, de basculer d’un objectif à l’autre et de paramétrer la vitesse d’obturation, la mise au point ainsi que la balance des blancs. On apprécie également l’outil de capture (pratique pour les vignettes) et l’affichage de la quantité précise de batterie restante et d’espace disponible. Mais c’est surtout l’ergonomie de l’appli qui séduit à l’usage avec des paramètres aussi faciles à trouver qu’à régler. Nous reviendrons sur cette partie de manière beaucoup plus approfondie dans le test complet à venir mais le Xperia 1 nous parait prometteur dans le domaine de la vidéo.

Les performances et l’autonomie

On ne se faisait guère de souci de ce côté-là. Le Sony Xperia 1 est équipé d’un Snapdragon 855, de 6 go de RAM et de 128 go de stockage. Et sans surprise, il tourne sans problème. Nous ne l’avons pas encore poussé dans ses retranchements mais au quotidien, il ne semble souffrir d’aucun ralentissement. La batterie de 3300 mAh fait le job même si on aurait aimé une capacité plus élevée. Rappelons pour terminer que l’appareil est certifié IP 65/68 et sera proposé en quatre coloris : noir, violet, blanc, gris. Le Sony Xperia 1 est disponible en précommande pour 999 euros. Il sortira le 17 juin. A noter qu’à partir du 7 juin, Sony proposera un pack cinéma Xperia 1 incluant le casque sans fil à réduction de bruit active WH100XM3.

Notre avis

Agréable à utiliser, l'écran 4K HDR 21:9 du Xperia 1 offre une belle immersion dans les vidéos de ce format et s'avère pratique pour le multitâche. Le dernier-né de Sony ne propose pas de mode nuit (dommage) mais devrait intéresser les amateurs de photos et de vidéos avec son triple capteur, son autofocus fonctionnel en mode rafale jusqu'à 10 ips et son application native Cinema Pro. Reste à voir si le potentiel de l'appareil se confirme lors de notre test complet (à venir prochainement).