Test

Prise en main : avec le XZ3, Sony rattrape son retard et nous livre un smartphone attirant

Par Gregori Pujol le

Sony vient tout juste de dévoiler son nouveau smartphone haut de gamme à l’occasion de l’IFA : le Xperia XZ3.

Après un Xperia XZ2 poussif dévoilé au MWC en février dernier, Sony revient lors de l’IFA avec le Xperia XZ3. Successeur rapide, ce XZ3 adopte les dernières caractéristiques pour en faire un haut de gamme à jour. Mais le constructeur ne s’arrête pas uniquement à ça et fait aussi évoluer son design.

Le XZ2 nous avez pas convaincu, alors que sa version Compact était bien plus intéressante. Cette fois-ci le XZ3 n’a pas de petit frère, et veut tirer son épingle du jeu sur cette fin d’année. Ce smartphone est l’un des tout premiers à sortir directement sous Android 9.0 Pie, la dernière version de l’OS de Google avec un très légère surcouche de Sony, et nous offre un design agréable.

Sony n’est pas tombé dans le piège de l’encoche et nous propose cette fois-ci un écran P-OLED (une première pour lui) avec une définition QHD+ (2880 x 1440 px) de 6 pouces et au format 18:9. Cet écran embarque les technologies des téléviseurs BRAVIA OLED de Sony, il est fabriqué par Japan Display, et il faut avouer qu’il est vraiment très beau ! Il offre une optimisation HDR, de beaux contrastes, des noirs plus profonds, des couleurs riches et vient rivalise avec les meilleurs du genre. On notera que cet écran est incurvé sur les bords, comme chez Samsung, et Sony en a profité pur y ajouter une fonctionnalité nommée Side sense.

Celle-ci utilise l’Intelligence Artificielle (IA) pour suggérer de façon intelligente vos applications préférées afin de les afficher dans un menu flottant lorsque vous tapotez les bords de l’écran. L’écran du XZ3 n’occupe pas “toute” la face avant comme chez de nombreux concurrents et a encore 2 bandes noires (bien que réduite par rapport à ses prédécesseurs), car Sony y intègre deux haut-parleurs stéréo qui sont d’ailleurs 20 % plus puissants que ceux du XZ2 !

Le XZ3 tient plutôt bien en main et s’avère agréable à utiliser. Au dos, on retrouve l’unique capteur photo Motion Eye 19 Mpx Exmor RS F2.0 qui prend des vidéos en Super ralenti à 960 IPS (FHD/HD) et qui a un zoom numérique x8 (photo et vidéo). Le capteur d’empreintes se situe juste en dessous et personnellement je préfère quand il est à cet emplacement. En façade, Sony a mis le paquet avec un capteur de 13 Mpx Exmor RS avec un objectif grand angle de 23 mm.

 

Comme sur le Xperia XZ2, le port casque est définitivement supprimé, mais le téléphone intègre par contre la charge sans fil (chargeur non inclus) et la certification IP65/684. Sa batterie est de 3300 mAh STAMINA avec une recharge rapide.

Enfin, du côté des performances, ce XZ3 ne devrait pas être en reste avec un Snapdragon 845 couplé à 4Go de RAM “optimisés selon Sony”, une capacité de 64Go et évidemment un port microSD XC. Ses dimensions sont de 158 x 73 x 9,9 mm pour un poids de 193g.

 

 

Notre avis

Vous l'aurez donc compris, avec ce Xperia XZ3, Sony rattrape son retard et franchit même un cap pour livrer enfin un smartphone haut de gamme dans le bon timing, même si ce dernier ne révolutionne pas non plus le marché ! Agréable à utiliser, offrant un design soigné, ce smartphone devrait convaincre les utilisateurs. Il reste cependant son prix de 799 euros, un peu trop élevé pour pouvoir largement s'imposer comparé à ses concurrents directs à l'instant T. Mais on ne sait jamais...