Test

[Test] Asus Zenfone 6, l’impressionnant outsider

Design, Ecran et Audio

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Design, Ecran et Audio

L’idée principal de ce Zenfone 6 était surtout de pouvoir proposer un écran intégral ! Et pour se faire, il y avait la solution d’une encoche ou d’un trou dans l’écran, ou alors proposer une solution originale. Certains ont choisi une caméra rétractable, d’autres ont choisi la caméra qui se retourne comme chez Samsung. C’est dans cette voie que s’est orienté Asus. Voici le Flip Camera.

Le Flip Camera est un bloc photo motorisé qui peut s’orienter sur 180°. Du coup, exit l’appareil photo selfie dédié puisque l’appareil photo principal pourra faire office d’appareil photo à selfie, ce qui permettra non seulement d’économiser un appareil photo, mais aussi d’avoir la qualité optimale pour les selfies. Si l’idée n’est pas nouvelle, le fait de placer le Flip Camera en haut du smartphone est loin d’être une mauvaise idée. Non seulement on peut aisément basculer vers le mode selfie, mais surtout, on peut choisir l’angle d’inclinaison. C’est tout bête et on se demande pourquoi personne n’y avait pas pensé avant !

Dans tous les cas, avec le bloc photo principal comme appareil photo selfie, c’est tout simplement le meilleur et avec, vous pourrez également filmer jusqu’en 4K 60 avec une stabilisation électronique plutôt efficace ou encore utiliser l’ultra grand-angle.On retrouve la petite fonction comme chez Oppo qui permet de ranger la caméra rétractable quand l’accéléromètre du smartphone détecte une chute. On a fait quelques tests et oui, ça fonctionne. Et si vous n’êtes pas très selfie, le Flip Camera permet des petites choses très sympas comme un angle d’inclinaison totalement personnalisable entre 0° et 180°, des panoramas en semi-automatique puisque c’est géré automatiquement depuis la motorisation, etc. Maintenant, concernant le Flip Camera en lui-même et sa solidité. Même si je l’utilise depuis deux semaines pleines, j’avoue que je n’ai pas assez de recul pour me prononcer, mais ça me semble solide pour l’instant sur la motorisation même. Tout comme les caméras rétractables, seul le temps nous le dira et ce, quelque soit les promesses constructeurs.

Avec son écran IPS dont la diagonale est de 6,4 pouces, ce n’est pas le plus petit, mais non plus le grand des smartphones. La dalle IPS propose une définition Full HD+ et n’est pas incurvé, pour le plus grand bonheur de ceux qui préfèrent les écrans plats. IPS oblige, pas de capteur d’empreintes sous l’écran, mais un capteur physique au dos des plus classiques. À défaut d’innover sur ce terrain, ça reste super efficace et on fait partie de ceux qui trouvent que c’est toujours une bonne solution. Simple et efficace. Pour en revenir à l’écran, le bord-bas de l’écran reste toujours plus épais, mais n’est pas gênant au quotidien. Le fait d’avoir un écran intégral permet de maximiser les plaisirs lors de la consommation de contenus multimédias. De même, les plus techniques critiqueront la définition Full HD+, mais au quotidien, cela suffira amplement. Sans faire de pixel-peeping, je vous défie de voir, à l’oeil nu, la différence entre un écran Full HD+ et plus. Les couleurs sont justes et on n’a pas noté de problèmes particuliers, et ce, même en plein soleil. Alors oui, ça ne rivalise pas contre les écrans OLED et ça manque de luminosité, mais au quotidien, je n’ai jamais vraiment senti de gêne. On notera tout de même un capteur de luminosité (pour la gestion automatique de la luminosité) quelque peu capricieuse. La toute dernière mise à jour semble toutefois avoir réglé ce problème.

Avec un écran intégral qui occupe 92% de la face avant du smartphone, difficile de faire super original en termes de design. En revanche, on retrouve une finition digne d’un smartphone haut de gamme. Le dos est en verre avec un contour en aluminium. Alors oui, c’est classique, mais c’est qualitatif, souvent suffisant pour ceux qui préfèrent la sobriété. La finition est sinon excellente. On retrouve tous les boutons sur la tranche droite avec un nouveau bouton totalement personnalisable, qui permettra de lancer une application. Par exemple, un appui lance l’appareil photo, un double-appui lance l’appareil photo en mode selfie et un appui long lancera Google Assistant ! Avec son écran plat, l’Asus Zenfone 6 tient très bien en main et si on avait un peu de mal à tenir le OnePlus 7 Pro par exemple, le Zenfone 6 est bien resté en main et n’a pas essayé de s’échapper.

Côté audio, le Zenfone 6 propose des haut-parleurs stéréo et non pas de Dolby Atmos, mais son concurrent, le DTS Surround X. Du coup, le Zenfone 6 propose un Assistant Audio des plus performants avec de multiples profils. C’est toujours mieux que rien. Et enfin, il y a bien une prise jack, ce qui est une excellente nouvelle. Les haut-parleurs s’en sortent plutôt bien avec un son puissant qui ne sature pas trop. Cela reste quelque peu métallique et ça manque tout de même de volume. On notera juste une différence de puissance entre le haut-parleur du bas (bien plus puissant) et celui du haut. Après, ce ne sont que des haut-parleurs de smartphones et ils ne remplaceront pas un bon casque ou des écouteurs bien évidemment. Maintenant, pour du contenu court, cela dépanne toujours bien.

Continuez la lecture du Test
3 Zen UI, Performances et Autonomie
Sommaire
  1. Accueil et Caractéristiques
  2. Design, Ecran et Audio
  3. Zen UI, Performances et Autonomie
  4. Photo et Vidéo
  5. Galerie et Conclusion