Test

Test : Little King’s Story

Par Rédacteur Invité le

S’il y a bien une leçon que les années passées à jouer aux jeux vidéo m’ont appris, c’est bien de ne jamais se fier aux apparences. Si ça avait été le cas, j’aurais certainement rangé ce jeu dans la case “jeux Wii cul-cul la praline pour casual”… Et j’aurais fait une sacrée erreur… Parce qu’en […]

S’il y a bien une leçon que les années passées à jouer aux jeux vidéo m’ont appris, c’est bien de ne jamais se fier aux apparences. Si ça avait été le cas, j’aurais certainement rangé ce jeu dans la case “jeux Wii cul-cul la praline pour casual”… Et j’aurais fait une sacrée erreur…

test_little_king_story_4

Parce qu’en fait, Little King’s Story, c’est bien plus que ça. Une sorte de mélange des genres habilement amené, qui nous rappelle à la fois Pikmin, Animal Crossing, ou bien encore vaguement les genres si particuliers des RTS et RPG. Vous l’aurez compris : impossible de classer cette production dans les “cases” habituelles. Et forcément, le fait est que ça pourra certainement en dérouter plus d’un. Pour résumer vite fait bien fait le pitch, vous vous retrouvez catapulté à la tête d’un royaume imaginaire (et peuplé de personnages franchement charismatique, du fait de leur décalage total…), que vous devrez développer (comprenez par là : il faudra l’étendre…) de la meilleure façon qui soit.

Ce qui implique les habituelles routines du genre : répartir les (nombreuses) tâches à réaliser par vos fidèles ouailles (capables en plus d’assimiler au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu de nouvelle compétences), construction de bâtiments, d’une armée, etc… Et en parlant de routines justement, c’est peut-être dans domaine que le jeu flanche un peu. Vous aurez en effet à réaliser de nombreux aller-retour entre votre “base” et les territoires à conquérir. De quoi agacer parfois, c’est un fait… Mais rassurez-vous, le tout n’est pas si décousu qu’il en à l’air, et vous serez à chaque fois bien encadré dans les tâches que vous aurez à réaliser. Roi peut être, mais roi guidé… Guidé au passage par une Wiimote rudement bien utilisée, et qui une fois combinée au Nunchuck vous permettra de réaliser la plupart des tâches sans (trop de) soucis. Non je dis sans trop de soucis, parce qu’honnêtement, il n’est pas rare que vos fidèles aient un peu de mal à suivre le chemin que vous leur imposerez… Pas de quoi en faire un drame tant l’ensemble arrive à convaincre, mais c’est à noter…

Little King’s Story est certainement notre coup de cœur du moment sur Wii. Avec sa réalisation léchée, son gameplay bien pensé et son intrigue qui ne mollit jamais, le jeu de Marvelous Interactive saura vous scotcher un petit moment à votre Wiimote.

Le verdict ?

Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Un mélange des genres efficace
  • L’univers travaillé
  • Intrigue bien menée
  • Les –

  • Trop d’aller-retour
  • S’il y a bien une leçon que les années passées à jouer aux jeux vidéo m’ont appris, c’est bien de ne jamais se fier aux apparences. Si ça avait été le cas, j’aurais certainement rangé ce jeu dans la case “jeux Wii cul-cul la praline pour casual”… Et j’aurais fait une sacrée erreur…

    test_little_king_story_4

    Parce qu’en fait, Little King’s Story, c’est bien plus que ça. Une sorte de mélange des genres habilement amené, qui nous rappelle à la fois Pikmin, Animal Crossing, ou bien encore vaguement les genres si particuliers des RTS et RPG. Vous l’aurez compris : impossible de classer cette production dans les “cases” habituelles. Et forcément, le fait est que ça pourra certainement en dérouter plus d’un. Pour résumer vite fait bien fait le pitch, vous vous retrouvez catapulté à la tête d’un royaume imaginaire (et peuplé de personnages franchement charismatique, du fait de leur décalage total…), que vous devrez développer (comprenez par là : il faudra l’étendre…) de la meilleure façon qui soit.

    Ce qui implique les habituelles routines du genre : répartir les (nombreuses) tâches à réaliser par vos fidèles ouailles (capables en plus d’assimiler au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu de nouvelle compétences), construction de bâtiments, d’une armée, etc… Et en parlant de routines justement, c’est peut-être dans domaine que le jeu flanche un peu. Vous aurez en effet à réaliser de nombreux aller-retour entre votre “base” et les territoires à conquérir. De quoi agacer parfois, c’est un fait… Mais rassurez-vous, le tout n’est pas si décousu qu’il en à l’air, et vous serez à chaque fois bien encadré dans les tâches que vous aurez à réaliser. Roi peut être, mais roi guidé… Guidé au passage par une Wiimote rudement bien utilisée, et qui une fois combinée au Nunchuck vous permettra de réaliser la plupart des tâches sans (trop de) soucis. Non je dis sans trop de soucis, parce qu’honnêtement, il n’est pas rare que vos fidèles aient un peu de mal à suivre le chemin que vous leur imposerez… Pas de quoi en faire un drame tant l’ensemble arrive à convaincre, mais c’est à noter…

    Little King’s Story est certainement notre coup de cœur du moment sur Wii. Avec sa réalisation léchée, son gameplay bien pensé et son intrigue qui ne mollit jamais, le jeu de Marvelous Interactive saura vous scotcher un petit moment à votre Wiimote.

    Le verdict ?

    Que signifie cette pastille ?

    Les +

  • Un mélange des genres efficace
  • L’univers travaillé
  • Intrigue bien menée
  • Les –

  • Trop d’aller-retour