Test

Test Logitech MX Vertical : une souris haut de gamme et ergonomique pour dire adieu aux tendinites

Ordinateurs

Par Camille Suard le

Pour éviter de se blesser le poignet Logitech propose la MX Vertical, une souris ergonomique qui a aussi l’avantage de booster notre productivité.

Ce n’est pas un scoop, mais on a tendance à mal se tenir face à son ordinateur. Pour pallier à ce problème responsable de mal de dos et autres déformations du poignet, il existe plusieurs solutions : adopter une position droite, régler à bonne hauteur son écran et choisir un équipement adapté à notre morphologie. Cela peut passer par l’acquisition d’un siège, mais aussi par des accessoires comme une souris ergonomique par exemple. Logitech, propose avec sa MX Vertical une solution pour « améliorer la posture et réduire les contraintes musculaires et la pression exercée sur le poignet». On ne va pas vous refaire un historique de la société Logitech, mais celle-ci a très souvent été précurseuse dans l’évolution des accessoires pour PC. Certes, ils n’ont pas inventé la souris ergonomique, mais leur expérience et savoir-faire ont de quoi attirer l’attention.Après une bonne quinzaine de jours d’utilisation, voici notre avis !

Verticale. C’est la première idée qui nous vient en découvrant cette souris. Cela tombe bien puisqu’il s’agit aussi de son nom. Contrairement aux plus traditionnels mulets, elle opte pour une forme irrégulière, composée de courbures, de torsions et d’un sommet. Elle respire la qualité grâce à ses belles finitions et l’emploi de matériaux nobles. Bref, pas de doute, on est bien sûr du haut de gamme. Le petit hic, qui peut vite devenir désagréable en open space, c’est le bruit de la molette, très peu discrète.

 

La MX Vertical ne nous demande pas de coucher la main à l’horizontale. Avec un angle vertical de 57° degrés, Logitech affirme baisser de 10% la pression exercée par le poignet. Le pouce vient se poser dans le creux prévu à cet effet. La forme choisie ainsi que le suivi optique réduit le nombre de mouvements de la main. Il faut casser ses habitudes au début : un petit temps d’adaptation s’avère nécessaire. Le but est de détendre un maximum les muscles de la main et du bras. Il faut donc apprendre et réussir à lâcher complètement sa main. Une fois le réflexe adopté, on ressent en effet un peu plus de confort. Le bras et la main paraissent moins fatigués ou tendus à la fin de la journée.

Personnellement, j’aurai apprécié pour encore plus de confort un plus petit gabarit. Certains boutons restent assez difficiles d’accès et je pense que toutes celles et ceux munis de petites mains comme moi pourraient rejoindre mon avis. Mais de quoi je me plains, moi qui ai le privilège d’être droitière ? Il n’existe pas de modèle pour les gauchers. Alors en effet, les statistiques réalisées nous démontrent qu’ils sont bien moins nombreux que les droitiers en France. Mais tout de même…

La souris propose trois types de connectiques : un câble USB Type-C, le Bluetooth et Unifying qui fonctionne avec un petit dongle USB A à brancher sur son ordinateur. Les trois fonctionnent très bien, je n’ai pas eu le moindre problème de ce côté-ci. Pour profiter un maximum de l’expérience, il convient d’installer le logiciel gratuit Logitech Options. C’est ici que l’on va pouvoir personnaliser sa souris. Parmi les configurations possibles les habituels: vitesse du pointeur, direction et fluidité du défilement de la roulette et attribution des différents boutons. Facile à utiliser, interface claire et personnalisation complètent : c’est une réussite.

Passer d’un ordinateur à l’autre s’avère particulièrement simple. Cela peut se faire manuellement en appuyant sur le bouton disposé sous la souris. Un voyant s’illumine pour montrer sur quel dispositif est activé l’accessoire. Ce dernier peut être installé sur trois PC ou Mac différents. Mais plus intéressant encore, le logiciel offre la possibilité de créer un pont entre deux ordinateurs connectés en Bluetooth avec la MX Vertical et sur le même réseau Wi-Fi. Il faut installer le logiciel bien entendu et activer le mode flow dans celui-ci. Choisissez le placement des deux écrans, et en glissant son pointeur dans la direction préétablie, le tour est joué.

 

A titre personnel ça m’est d’une grande utilité au travail. J’utilise comme ordinateur principal une tour fixe avec un seul écran. Bien souvent je dispose d’un second PC portable en cours de test. La souris peut notamment exécuter des copier-coller d’un ordinateur à l’autre ! Plutôt pratique quand on veut passer du contenu d’un traitement de texte vers un CMS type WordPress. J’ajouterai enfin que ce produit se destine surtout plus aux personnes utilisant des outils bureautiques? Pour effectuer du montage photo ou vidéo, elle remplit tout à fait le job puisqu’elle bénéficie d’une bonne précision. Pour jouer par contre, je ne me risque pas à vous la conseiller. 

Avec autant de fonctionnalités, on aurait pu croire qu’elle consomme beaucoup d’énergie. Bonne surprise, son autonomie est exemplaire puisqu’elle se targue d’une endurance de quatre mois. A vérifier sur la durée, bien évidemment. Dans tous les cas pour la recharger il suffit d’utiliser un câble USB Type-C et par conséquent, continuer à l’utiliser pendant qu’elle refait le plein.  

La Logitech MX Vertical est commercialisée depuis le dernier trimestre de 2018 au prix de 109 euros.

Notre avis

La MX Vertical de Logitech demande un investissement d'une centaine d'euros, mais c'est votre cardinal carpien qui vous en remerciera ! Petite prouesse de design et d'ergonomie, cette souris profite aussi d'un logiciel sur mesure qui apporte un certain confort au quotidien et améliore la productivité.