Test

Test : Microsoft Surface Pro 4

Microsoft

Par Anh Phan le

Depuis l’annonce de la toute première Surface Pro, Microsoft nous vend le doux rêve de réunir le monde de la tablette avec le monde de l’ordinateur portable. Il semblerait que cette 4ème génération de Surface Pro soit bel et bien la bonne.

Avec enfin des performances à la hauteur d’un produit porte-drapeau, un OS qui répond à la demande des consommateurs et une finition exemplaire, la Surface Pro 4 représente exactement la vision de Microsoft en 2012.

microsoft-surface-pro-4-live-01

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête, mais pour rappel :

– Windows 10 Professionnel
– Boîtier Argent en magnésium
– Ecran PixelSense de 12,3″
– Résolution de 2736×1824 (267ppp)
– Format 3:2
– Processeur Intel Core m3/i5/i7 de 6ème Génération
– Intel Graphics 515 pour la version Intel Core m3, Intel HD Graphics 520 pour la version Intel Core i5
– Intel Iris Graphics pour la version Intel Core i7
– Puce TPM pour la sécurité entreprise
– De 128Go à 512Go en SSD
– Lecteur de cartes MicroSD
– De 4Go de RAM à 16Go de RAM
– WiFi 802.11ac
– Bluetooth 4.0
– APN de 8 Mégapixels
– Caméra frontale de 5 Mégapixels
– USB 3.0
– Mini DisplayPort
– Surface Connect
– Accéléromètre, Boussole et Gyroscope
– Capteur de luminosité ambiante
– Pied intégré
– Stylet Surface inclus
– Port USB en recharge sur l’alimentation de 48W
– Taille de 292,1×201,42×8,45mm
– Poids de 766g pour la version Intel Core m3 et 786g pour les versions Intel Core i5/i7

microsoft-surface-pro-4-live-44

microsoft-surface-pro-4-live-46

Au niveau du packaging, rien de bien spécifique puisqu’on retrouve bien évidemment la Microsoft Surface Pro 4, une documentation pour une première prise en main, le chargeur avec un port USB pour recharger vos périphériques compatibles et le stylet Surface. Comptez de 999€ à 2499€. Le nouveau clavier Type Cover est en option (mais vraiment obligatoire à notre avis) au prix de 149,99€ et disponible en 4 coloris. À noter enfin que pour l’achat d’une Surface Pro 4, vous pouvez bénéficier d’une licence Office 365 Famille à 79€.

[nextpage title= »Design »]

Quand vous découvrez pour la première fois la Microsoft Surface Pro 4, vous ne ferez pas la différence avec la Surface Pro 3. Si la nouvelle est un peu plus fine, vous ne le sentirez pas en main. On retrouve ainsi le même design avec une finition en magnésium et un pied ajustable, toujours aussi pratique. La finition est plus qu’au rendez-vous et c’est au moins ce qu’on attend d’un tel produit, surtout à ce prix. Je vous rappelle tout de même qu’on parle d’un ultrabook sous la forme d’une tablette, et ce, avec un vrai processeur Intel Core m3/i5/i7 et non une version mobile ou autres. Donc oui, elle est bien plus épaisse qu’une tablette plus classique, mais elle est nettement plus capable avec la possibilité d’installer n’importe quelle application compatible Windows (Windows Store et hors Windows Store).

microsoft-surface-pro-4-live-03

microsoft-surface-pro-4-live-07

microsoft-surface-pro-4-live-11

microsoft-surface-pro-4-live-13

Pour en revenir au design, le design est sobre et élégant, la finition est impeccable et le rendu global flatteur. Le pied ajustable est toujours aussi pratique, et ce, sur n’importe quelle surface. Les bords d’écrans sont un peu plus fins pour accueillir le nouvel écran PixelSense de 12,3″, il n’y a plus de bouton Windows sur l’écran comme auparavant (merci Windows 10). Sur la tranche du haut, vous retrouverez le bouton de veille et/ou de mise sous tension avec les deux boutons de volumes. Vous avez toujours un seul port USB 3.0 pour accompagner le port Mini DisplayPort et le port MicroSD. Un second port USB 3.0 n’aurait pas été de trop à mon avis, ou alors, pour gagner en place, on aurait pu penser à deux ports USB-C, non ? Toujours est-il que Microsoft pense toujours au port USB supplémentaire sur l’adaptateur secteur afin de recharger un appareil mobile. On espère vraiment que la prochaine génération de Surface Pro n’oubliera pas nos demandes. On retrouve sinon l’APN dont je ne vois pas forcément l’utilité et la caméra frontale de 5 Mégapixels, pratique pour les visio-conférences et autres.

microsoft-surface-pro-4-live-15

microsoft-surface-pro-4-live-16

microsoft-surface-pro-4-live-14

microsoft-surface-pro-4-live-19

[nextpage title= »Affichage, Son, Stylet et Type Cover »]

Au niveau des accessoires, la Microsoft Surface Pro 4 est livré avec le stylet Surface, très précis et gérant sans difficulté les niveaux de pression comme ses prédécesseurs (1024 niveaux de pression). Il se connecte en Bluetooth avec la tablette et peut reposer sur le côté gauche de la tablette via un système d’aimant. Contrairement à l’Apple Pencil, le stylet Surface intègre deux boutons, un sur le corps et un autre sur le haut du stylet et qui peut servir de gomme dans les applications le supportant comme One Note. Pratique. Bien évidemment, les boutons sont paramétrables. Le stylet est très bien fini est il est agréable en main, mais contrairement au Pencil d’Apple, il fait stylet comme ses concurrents chez Wacom.

microsoft-surface-pro-4-live-32

microsoft-surface-pro-4-live-35

microsoft-surface-pro-4-live-39

Le nouveau clavier Type Cover se connectera à la Microsoft Surface Pro 4 via le Surface Connect situé sur la tranche basse de la tablette. Je n’ai pas noté de latence ou autres dans la transmission de données. Le clavier tient bien mieux et ne saute plus comme ce fut le cas sur la précédente version. Les touches sont vraiment agréables et on ne fait pas du tout, mais alors pas du tout de différence entre ce Type Cover et un clavier d’ultrabook. Le trackpad est maintenant bien plus grand maintenant avec 40% de surface en plus par rapport à la précédente version. Sa surface en verre rivalise facilement avec les références du marché rendant la navigation au trackpad fluide et précise. Si vous avez déjà une Surface Pro 3, la nouvelle Type Cover est compatible avec donc c’est une mise à jour que je peux aisément conseiller.

microsoft-surface-pro-4-live-31

microsoft-surface-pro-4-live-29

microsoft-surface-pro-4-live-22

microsoft-surface-pro-4-live-24

Pour ce qui est de l’écran PixelSense de 12,3″ avec une définition de 2736×1824 et donc une densité de 267ppp, les angles de vues sont excellents, tout comme les couleurs et les contrastes. Les textes sont très fins et il faudra aller à la loupe pour déceler les pixels. Je n’ai vraiment pas noté de problème particulier sur la dalle en elle-même. En fait, c’est plutôt du côté de l’OS que le bât peut blesser. En effet, certaines applications ne gèrent pas encore très bien les nouvelles résolutions sous Windows 10 si bien qu’on se retrouve avec certaines applications en tout petit alors qu’on a forcé l’affichage à 150% voire 200%. On regrettera toujours un peu la dalle brillante et non mate, mais je n’ai pas eu de soucis particuliers en plein soleil (Bon OK, ça ne se voit pas trop sur les photos :P).

microsoft-surface-pro-4-live-02

microsoft-surface-pro-4-live-04

microsoft-surface-pro-4-live-06

microsoft-surface-pro-4-live-21

Juste un petit mot sur les haut-parleurs qui permet à la tablette de Microsoft de proposer un son décent, équivalent à ce qu’on connait sur les ordinateurs portables. Dans mon cas personnel d’utilisation, c’était largement suffisant pour internet et les petites séries, mais comme pour quasiment tous les appareils mobiles, l’utilisation d’un casque ou d’une enceinte extérieure devient obligatoire dès lors que vous serez un peu plus exigeant.

[nextpage title= »Utilisation, Performances et Autonomie »]

Si on y regarde de plus près, les usages de la Surface Pro 4 ne diffèrent pas tant que cela par rapport aux précédents modèles. Mais on a enfin cette année des performances à la hauteur des ambitions de Microsoft. Il est vrai que Windows 10 favorise tout cela aussi. Elle est bien loin l’époque de Windows RT. Avec Windows 10, vous avez accès à tout et si Windows RT vous manque, vous pourrez toujours basculer sur le mode Tablette. Dans tous les cas, je pense que Windows 10 joue un rôle dans l’appréciation de la nouvelle Surface Pro 4

Pour ce qui est des performances générales, j’ai eu en test la version Intel Core i5 avec 8Go de RAM. Si vous ne ferez clairement pas tourner The Witcher 3 avec tous les détails à fond, pour tout le reste, je n’ai pas eu à me plaindre. Que cela soit de la bureautique, de la consommation de contenus multimédia, du Photoshop ou du Lightroom, Hearthstone, tout y est passé et j’ai eu droit à une expérience fluide et propre. Si le poids de près de 800g reste assez important pour une utilisation à une main, ce n’est plus aussi lourd qu’avec les générations précédentes et peut-être parce que c’est Windows 10, j’ai beaucoup utilisé la Surface Pro 4 en mode tablette pour consommer du contenu, ce que je n’avais quasiment pas fait avec la génération précédente de Surface Pro.

microsoft-surface-pro-4-live-55

microsoft-surface-pro-4-live-11

En mode ultrabook, vous l’aurez compris, je l’ai déjà dit, mais oui, la Surface Pro 4 remplace totalement un ordinateur portable. Elle est capable de tout faire, et ce, sans aucun compromis si ce n’est Windows 10 au lieu de Mac OSX pour certains. La Type Cover, malgré son prix, est une obligation pour votre productivité et surtout si vous l’avez essayé en boutique. Maintenant, j’aurais aimé testé la version Intel Core m3 pour savoir si ça pourrait suffire à des non-gamers/non-geeks. Si vous avez des résultats, n’hésitez pas.

microsoft-surface-pro-4-live-28

On finit sur l’autonomie. Si on assure entre 6h et 7h d’utilisation dans un usage normal, on regrette que la Microsoft Surface Pro 4 ne tienne pas plus longtemps. Je n’ai pas mesuré précisément la chose, mais on est loin de ce que je peux avoir avec mon MacBook Pro 13″ par exemple. De même, il semblerait, d’après les premiers retours aux Etats-Unis, que la Surface Book, plus cher, tiennent très bien la charge en terme d’autonomie.

microsoft-surface-pro-4-live-08

[nextpage title= »Galerie et conclusion »]

Notre avis

C'est finalement avec cette 4ème génération de Surface Pro que Microsoft nous propose enfin un produit capable de remplacer avantageusement tablette et ordinateur portable. La promesse de 2012 se voit donc enfin réalisée en cette fin d'année 2015. Si la firme de Redmond a réussi à nous convaincre, c'est maintenant vous, le grand public, qu'il devra séduire. Microsoft aura fort à faire dans un futur plus ou moins proche.

Donc oui, on peut maintenant le dire, la Microsoft Surface Pro 4 a su remplacer sans aucun souci notre combo ultrabook et tablette. Il reste quelques soucis comme l'autonomie ou encore le prix relativement excessif de la TypeCover, mais on se rapproche de quelque chose de cohérent au global.

8 / 10