Test

Test Huawei Watch GT (Sport) : une montre connectée très autonome avec écran Amoled

Notre avis
8 / 10
Gadget

Par Camille Suard le

Huawei inaugure son système d’exploitation LiteOS avec la Watch GT, une montre connectée à partir de 199 euros avec de sérieux atouts dont une belle autonomie et un excellent écran Amoled.

Comme bon nombre de grandes entreprises technologiques, Huawei s’est lancée dans le marché des montres connectées. À l’instar de Samsung, la marque chinoise a choisi cette fois-ci de tourner le dos au système d’exploitation de Google pour proposer son propre OS, LiteOS. Composant avec un certain nombre de fonctionnalités et une autonomie enfin intéressante, la Watch GT de Huawei espère séduire les sportifs à la recherche d’une smartwatch complète sans pour autant faire l’impasse sur un style élégant.

La Huawei Watch GT existe aussi dans une version avec un bracelet en cuir.

Voici la fiche technique de la Huawei Watch GT.

NomHuawei Watch GT
Technologie de l'écran- Dalle Amoled
- Tactile capacitive, multi-touch
Taille de l'écran1,39 pouces au format circulaire de 1:1
Définition454 x 454 pixels
Résolution326 ppp
Dimensions- 46.5 x 46.5 x 10.6 mm
- 46 g
- Bracelet de 22 mm
Capteurs- Rythme cardiaque
- Analyse du sommeil
- Podomètre
- Boussole
- Accéléromètre
Système exploitationHuawei LiteOS
Compatibilité OSAndroid 4.4 et iOS 9
Processeur - ARM Cortex-M4
- 16 Mo RAM
Mémoire128 Mo
Connexion- Bluetooth 4.2, LE, EDR
- GPS
- Wi-Fi
Batterie420 mAh
Prix- 199 euros (bracelet silicone et boîtier acier inoxydable noir)
- 249 euros (bracelet cuir et boîtier acier inoxydable argenté)

La Huawei Watch GT au meilleur prix

Design et écran

Pour ce test, Huawei nous a prêté le modèle avec le bracelet en silicone et le boîtier noir en acier inoxydable. Sachez qu’il existe également une autre version plus onéreuse de 50 euros comprenant un bracelet en cuir et un boîtier de couleur argentée. Les deux optent pour un design tout en rondeur, plutôt classe et bien fini, proche d’une montre traditionnelle. Malgré un assez grand gabarit de 46,5 mm de diamètre et une épaisseur de 10,6 mm, le boîtier reste étonnamment léger avec un poids de seulement 46 g. Cela apporte un certain confort au quotidien, mais retire de l’objet l’effet premium perçu au premier abord.

Le cadran est entouré d’une lunette non amovible affichant les minutes. On trouve deux gros boutons sur la tranche droite du boîtier pour se promener dans les menus de la montre. Pratique notamment quand elle se situe dans l’eau et que la fonction tactile est indisponible ! Ajoutons justement qu’elle bénéficie d’une étanchéité jusqu’à 5 ATM ce qui permet déjà de nager avec, mais n’espérez pas non plus plonger en zone profonde.

À l’arrière, on trouve le capteur de fréquence cardiaque qui permet d’évaluer le rythme en temps réel et toute la journée, que vous soyez en pleine activité, au repos ou même plongé dans le sommeil. Enfin, le bracelet de 22 mm se veut confortable et facilement échangeable. L’idéal pour changer de style au quotidien.

Une protection en carbone diamant recouvre l’écran Amoled de 1,39 pouce. Avec une définition de 454 x 454 pixels, il affiche une densité très confortable de 326 ppp. En faisant le choix d’une telle dalle, le contraste et la luminosité maximale touchent la perfection. D’ailleurs, vous pouvez choisir comme bon vous semble le niveau de la luminosité ou bien vous reposer sur un réglage automatique en fonction de votre environnement. Si l’écran garde toujours une excellente lisibilité avec en plus des couleurs flatteuses pour les yeux au quotidien, le réveil reste difficile : la luminosité minimale est trop élevée dans le noir complet.

via GIPHY

L’écran s’allume en un revers de poignet ce qui s’avère fort pratique. Néanmoins, impossible de consulter l’heure en permanence pour cette montre qui affiche le noir complet en cas de non-utilisation. Sans pour autant voir tout le cadran, une fonctionnalité Always on Display avec la dalle Oled n’aurait pas été refus. Après tout, il s’agit d’une montre. Ce choix répond sans doute à une volonté d’étendre au maximum l’autonomie de la batterie.

3 réponses à “Test Huawei Watch GT (Sport) : une montre connectée très autonome avec écran Amoled”

  1. Je l’ai eu à Noel. Hyper déçu. Aucune application compatible, écran trop lumineux, quasi aucun paramètres. Juste le look est sympa. C’est tout.

  2. La recette de la lisibilité en plein soleil est l’encre électronique comme sur les Amazfit dont le rapport qualité prix n’est plus à démontrer (entre 50 et 150€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *