Test

Test : Orange LiveRadio

Ah, oui direz-vous, "ce sont des artistes au Journaldugeek, ils dessinent comme des enfants de 6 ans".Pas faux ;) Allez, voici notre test de la LiveRadio d'Orange, produit que nous avions déjà présenté en vidéo ici. Comme toujours photos maison (et même le dessin :P )

Ah, oui direz-vous, “ce sont des artistes au Journaldugeek, ils dessinent comme des enfants de 6 ans”.

Pas faux 😉

Allez, voici notre test de la LiveRadio d’Orange, produit que nous avions déjà présenté en vidéo ici.

Comme toujours photos maison (et même le dessin 😛 )

LiveRadio…. Kesako ? 🙂

LiveRadio est un produit Orange. Datant de début 2007, elle permet d’écouter la radio en ligne via votre “box” Wifi. Les flux passent donc par Internet et cela permet d’accéder à une sélection de chaînes plus vaste que la traditionnelle bande FM.

Jusque là, vous allez me dire que c’est un peu se compliquer la vie pour écouter la radio, et je dis : oui.

Maintenant, l’intérêt du système est que vous pouvez vous connecter à une station de radio par style, par pays etc… ainsi qu’ajouter vos propres flux via le site dédié Orange ( liveradio.orange.fr ).

L’idée me rebutait un peu surtout que j’écoute peu la radio mais finalement après deux semaines je m’y suis remis 😀 J’ai surtout utilisé la LiveRadio comme un réveil – deux alarmes programmables – très efficace en la plaçant loin de mon lit…sous mes écrans 🙂

Voici une photo de la LiveRadio sur sa boîte noire :

Le contenu de celle-ci est assez simple : le produit, une alimentation et deux adaptateurs (France & UK) ainsi qu’un mode d’emploi et de mise en route rapide. Rien de bien sorcier, l’essentiel y est. Le modèle est livré avec des piles rechargeables ce qui est pratique. La radio pèse à peu près 700 grammes.

J’aime réellement l’esthétique de cette radio. Le blanc laqué lui permet de s’intégrer partout, c’est un atout non négligeable. Il est souvent ennuyeux d’avoir des produits donc la conception est bonne mais dont le design vient casser le tout.



Comme je vous l’expliquais dans la vidéo de présentation, la LiveBox peut être alimentée par secteur ou avec des piles ( et l’alimentation secteur peut recharger ces piles ). La prise se trouve derrière et on y découvre également une prise USB ainsi qu’une sortie audio :

Pour info , la prise USB permet de brancher un baladeur MP3 et de lire les fichiers au format MP3 / WMA.

Que la LiveRadio soit en veille ou en train de lire un morceau de musique, son écran indique toujours une information. Voici l’affichage en veille puis en lecture :


Comme expliqué, la LiveRadio est Wifi. Donc pas de récepteur FM intégré (pas comme la tablette Nokia N800 qui elle avait un récepteur radio caché 😛 ). Chez moi je n’ai pas de Livebox *lancez moi des pierres*, mais ça fonctionne très bien avec toute “box” wifi comme par exemple la Freebox. Je l’ai reliée à ma Fonera .. cryptage : WPA sachant que la LiveRadio sait utiliser du WEP. La saisie du mot de passe sans clavier relève du challenge mais heureusement, la LiveRadio conserve celui-ci en mémoire même quand les piles sont à plat.

Conclusions après deux semaines de relations intenses et passionnées :

C’est un peu geek d’écouter la radio par internet, mais il est vrai que c’est appréciable et que le classement thématique des radios ainsi que la gestion par Internet du périphérique sont des fonctions pratiques permettant de diversifier ce qu’on écoute. Le prix public de la LiveRadio est de 199 €, ce qui à mes yeux est 50 à 100 de plus que ce qu’un consommateur serait prêt à payer pour un radio-réveil soit-il wifi ou pas 150 euros (Orange a revu son prix à la baisse depuis deux jours…à force qu’on leur rabâche que c’était trop cher…peut-être que les ventes ne suivaient pas).

Pour un premier produit du genre, il n’en demeure pas moins que la LiveRadio a très bien réussi son pari : fondre les services internet dans le quotidien du consommateur. Elle va tout à fait dans le sens d’Orange qui développe de plus en plus d’accessoires et de services tournant autour de sa LiveBox. Une bonne façon d’assoir sa domination sur le marché et sans nul doute le précurseur d’une longue lignée de systèmes domestiques similaires.

Points forts :
– Bonne portée (testé dans la maison , dans le jardin … et dans d’autres endroits tenus secrets 😀 )
– Fonctionne sur toutes les bornes Wifi
– Port USB Hôte
– Sortie audio
– Sélection de radios gigantesque
– Ecran très lisible et rétro-éclairé
– Adaptateur secteur FR / UK

Points faibles :
– L’écran est noir et blanc. Un peu de couleur dans ce monde de brutes 😉
– L’autonomie limitée à deux heures quand on utilise les piles
– Haut-parleurs un peu “cheap”
– Sortie audio dont le niveau est faible ( pas de puissance )

Pour ceux qui ont craqué , ça s’achète ici pour 149 euros.

Ah, oui direz-vous, “ce sont des artistes au Journaldugeek, ils dessinent comme des enfants de 6 ans”.

Pas faux 😉

Allez, voici notre test de la LiveRadio d’Orange, produit que nous avions déjà présenté en vidéo ici.

Comme toujours photos maison (et même le dessin 😛 )

LiveRadio…. Kesako ? 🙂

LiveRadio est un produit Orange. Datant de début 2007, elle permet d’écouter la radio en ligne via votre “box” Wifi. Les flux passent donc par Internet et cela permet d’accéder à une sélection de chaînes plus vaste que la traditionnelle bande FM.

Jusque là, vous allez me dire que c’est un peu se compliquer la vie pour écouter la radio, et je dis : oui.

Maintenant, l’intérêt du système est que vous pouvez vous connecter à une station de radio par style, par pays etc… ainsi qu’ajouter vos propres flux via le site dédié Orange ( liveradio.orange.fr ).

L’idée me rebutait un peu surtout que j’écoute peu la radio mais finalement après deux semaines je m’y suis remis 😀 J’ai surtout utilisé la LiveRadio comme un réveil – deux alarmes programmables – très efficace en la plaçant loin de mon lit…sous mes écrans 🙂

Voici une photo de la LiveRadio sur sa boîte noire :

Le contenu de celle-ci est assez simple : le produit, une alimentation et deux adaptateurs (France & UK) ainsi qu’un mode d’emploi et de mise en route rapide. Rien de bien sorcier, l’essentiel y est. Le modèle est livré avec des piles rechargeables ce qui est pratique. La radio pèse à peu près 700 grammes.

J’aime réellement l’esthétique de cette radio. Le blanc laqué lui permet de s’intégrer partout, c’est un atout non négligeable. Il est souvent ennuyeux d’avoir des produits donc la conception est bonne mais dont le design vient casser le tout.



Comme je vous l’expliquais dans la vidéo de présentation, la LiveBox peut être alimentée par secteur ou avec des piles ( et l’alimentation secteur peut recharger ces piles ). La prise se trouve derrière et on y découvre également une prise USB ainsi qu’une sortie audio :

Pour info , la prise USB permet de brancher un baladeur MP3 et de lire les fichiers au format MP3 / WMA.

Que la LiveRadio soit en veille ou en train de lire un morceau de musique, son écran indique toujours une information. Voici l’affichage en veille puis en lecture :


Comme expliqué, la LiveRadio est Wifi. Donc pas de récepteur FM intégré (pas comme la tablette Nokia N800 qui elle avait un récepteur radio caché 😛 ). Chez moi je n’ai pas de Livebox *lancez moi des pierres*, mais ça fonctionne très bien avec toute “box” wifi comme par exemple la Freebox. Je l’ai reliée à ma Fonera .. cryptage : WPA sachant que la LiveRadio sait utiliser du WEP. La saisie du mot de passe sans clavier relève du challenge mais heureusement, la LiveRadio conserve celui-ci en mémoire même quand les piles sont à plat.

Conclusions après deux semaines de relations intenses et passionnées :

C’est un peu geek d’écouter la radio par internet, mais il est vrai que c’est appréciable et que le classement thématique des radios ainsi que la gestion par Internet du périphérique sont des fonctions pratiques permettant de diversifier ce qu’on écoute. Le prix public de la LiveRadio est de 199 €, ce qui à mes yeux est 50 à 100 de plus que ce qu’un consommateur serait prêt à payer pour un radio-réveil soit-il wifi ou pas 150 euros (Orange a revu son prix à la baisse depuis deux jours…à force qu’on leur rabâche que c’était trop cher…peut-être que les ventes ne suivaient pas).

Pour un premier produit du genre, il n’en demeure pas moins que la LiveRadio a très bien réussi son pari : fondre les services internet dans le quotidien du consommateur. Elle va tout à fait dans le sens d’Orange qui développe de plus en plus d’accessoires et de services tournant autour de sa LiveBox. Une bonne façon d’assoir sa domination sur le marché et sans nul doute le précurseur d’une longue lignée de systèmes domestiques similaires.

Points forts :
– Bonne portée (testé dans la maison , dans le jardin … et dans d’autres endroits tenus secrets 😀 )
– Fonctionne sur toutes les bornes Wifi
– Port USB Hôte
– Sortie audio
– Sélection de radios gigantesque
– Ecran très lisible et rétro-éclairé
– Adaptateur secteur FR / UK

Points faibles :
– L’écran est noir et blanc. Un peu de couleur dans ce monde de brutes 😉
– L’autonomie limitée à deux heures quand on utilise les piles
– Haut-parleurs un peu “cheap”
– Sortie audio dont le niveau est faible ( pas de puissance )

Pour ceux qui ont craqué , ça s’achète ici pour 149 euros.