Test

Test : The Beatles : Rock Band

Par Rédacteur Invité le

Qu’on suive où non l’actualité de près, impossible d’avoir échappé au raz-de-marée Beatles de ce mois de septembre. D’abord la discographique remasterisée, puis ce spin-off de Rock Band, proposant de retrouver pas moins de 45 classiques du groupe. Une aubaine pour les fans du genre, et des 4 garçons dans le vent… Tester un jeu […]

Qu’on suive où non l’actualité de près, impossible d’avoir échappé au raz-de-marée Beatles de ce mois de septembre. D’abord la discographique remasterisée, puis ce spin-off de Rock Band, proposant de retrouver pas moins de 45 classiques du groupe. Une aubaine pour les fans du genre, et des 4 garçons dans le vent…

test_the_beatles_rb6

Tester un jeu comme The Beatles : Rock Band n’est jamais une chose aisée. Tout simplement parce que le jeu pourrait très bien faire le sans-faute, proposer un habillage d’enfer et même une playlist aux petits-oignons bien menée, le joueur totalement récalcitrant à la discorgraphie des Beatles n’en sera pas plus intéressé. Du coup, pour ce test, on partira du principe que si vous le avez décidé d’y jeter un oeil, c’est que vous n’êtes pas vraiment insensible aux Fab Four. Du coup, on pourra commencer à vous énoncer la liste de points forts du jeu, longue comme le bras. Déjà, les développeurs ne se sont pas contentés d’offrir un simple skin à leur Rock Band classique. Non, là, on a véritablement droit à un jeu différent.

Différent dans le sens ou il respire vraiment les 60’s, de par son aspect graphique vraiment différent de ce à quoi Rock Band nous avait habitué, et ou il respecte au détail près la carrière du groupe, à travers un mode Carrière on ne peut plus léché, qui vous permettra de revivre l’ascension du quatuor, de leurs débuts en 1962 à leur apogée en 1969. A cela s’ajoutent les nombreux bonus à débloquer, sous forme de photos ou de vidéos, qui vous aideront à en savoir encore un peu plus sur nos 4 personnages et leur vie mouvementée de l’époque. A côté de ça, vous pourrez toujours vous entrainer dans des modes libres, jouer à plusieurs avec chacun votre instrument, et, c’est nouveau, chanter à 3 en même temps (3 micros requis, ça coule de source…). C’est toujours appréciable.

Reste que le jeu arbore quelquefois des aspect “fan service”, qui demanderont quelques sacrifices financiers : ainsi, pour espérer mettre la main sur les répliques des Ludwig de Starr, de la Höfner de MacCartney, de la Gretsch de Harrison et de la Rickenbacker de Lennon, il vous faudra débourser pas moins de 400€. Certes, les instruments sont de qualité… De la même façon, Harmonix a d’ores et déjà annoncé que du DLC spécifique au jeu était sur les rails. Initiative tout de même quelque peu critiquable, mais malheureusement rentrée dans les moeurs (pour les développeurs…)

Difficile de passe à côté de cette bonne surprise de la rentrée pour peu qu’on soit sensible aux jeux musicaux, tant les développeurs semblent avoir donné de leur personne pour conférer au jeu un cachet si particulier, sonnant complètement 60’s. A moins peut-être d’être totalement insensible à la musique des Beatles. Mais là, c’est une autre histoire…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Très fidèle à l’esprit Beatles
Une Carrière complète
Tracklist qui fait mouche

Les –
Les instruments un peu cherros
Il manque quelques titres, non ?

Qu’on suive où non l’actualité de près, impossible d’avoir échappé au raz-de-marée Beatles de ce mois de septembre. D’abord la discographique remasterisée, puis ce spin-off de Rock Band, proposant de retrouver pas moins de 45 classiques du groupe. Une aubaine pour les fans du genre, et des 4 garçons dans le vent…

test_the_beatles_rb6

Tester un jeu comme The Beatles : Rock Band n’est jamais une chose aisée. Tout simplement parce que le jeu pourrait très bien faire le sans-faute, proposer un habillage d’enfer et même une playlist aux petits-oignons bien menée, le joueur totalement récalcitrant à la discorgraphie des Beatles n’en sera pas plus intéressé. Du coup, pour ce test, on partira du principe que si vous le avez décidé d’y jeter un oeil, c’est que vous n’êtes pas vraiment insensible aux Fab Four. Du coup, on pourra commencer à vous énoncer la liste de points forts du jeu, longue comme le bras. Déjà, les développeurs ne se sont pas contentés d’offrir un simple skin à leur Rock Band classique. Non, là, on a véritablement droit à un jeu différent.

Différent dans le sens ou il respire vraiment les 60’s, de par son aspect graphique vraiment différent de ce à quoi Rock Band nous avait habitué, et ou il respecte au détail près la carrière du groupe, à travers un mode Carrière on ne peut plus léché, qui vous permettra de revivre l’ascension du quatuor, de leurs débuts en 1962 à leur apogée en 1969. A cela s’ajoutent les nombreux bonus à débloquer, sous forme de photos ou de vidéos, qui vous aideront à en savoir encore un peu plus sur nos 4 personnages et leur vie mouvementée de l’époque. A côté de ça, vous pourrez toujours vous entrainer dans des modes libres, jouer à plusieurs avec chacun votre instrument, et, c’est nouveau, chanter à 3 en même temps (3 micros requis, ça coule de source…). C’est toujours appréciable.

Reste que le jeu arbore quelquefois des aspect “fan service”, qui demanderont quelques sacrifices financiers : ainsi, pour espérer mettre la main sur les répliques des Ludwig de Starr, de la Höfner de MacCartney, de la Gretsch de Harrison et de la Rickenbacker de Lennon, il vous faudra débourser pas moins de 400€. Certes, les instruments sont de qualité… De la même façon, Harmonix a d’ores et déjà annoncé que du DLC spécifique au jeu était sur les rails. Initiative tout de même quelque peu critiquable, mais malheureusement rentrée dans les moeurs (pour les développeurs…)

Difficile de passe à côté de cette bonne surprise de la rentrée pour peu qu’on soit sensible aux jeux musicaux, tant les développeurs semblent avoir donné de leur personne pour conférer au jeu un cachet si particulier, sonnant complètement 60’s. A moins peut-être d’être totalement insensible à la musique des Beatles. Mais là, c’est une autre histoire…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
Très fidèle à l’esprit Beatles
Une Carrière complète
Tracklist qui fait mouche

Les –
Les instruments un peu cherros
Il manque quelques titres, non ?