Alors qu’Apple et son iPod domine toujours le marché des baladeurs numériques, les autres constructeurs n’abandonnent pas et proposent des alternatives de plus en plus intéressantes. C’est le cas de Samsung avec le YP-K5, un lecteur MP3, qui vous propose 1Go, 2Go ou 4Go de capacité, compatible MP3/WMA/OGG, tuner FM, JPEG, des touches sensitives mais aussi des hauts-parleurs de 2x2W et une autonomie de 30h en mode baladeur et 6h en mode boombox, le tout dans des dimensions très honnêtes de 98×47,5×18,1mm.

Le Samsung YP-K5 est livré avec un câble USB qui servira pour la synchronisation et le recharge via USB, le livret d’utilisation, un CD-ROM avec Samsung Media Center et des écouteurs. Première constatation, le livret d’utilisation et très succint mais il se rattrape avec sa version PDF qui est beaucoup plus complète, je ne vais pas entrer dans les détails du Samsung Media Center qui est assez classique puisqu’il fonctionne comme Music Match et qui vous permettra donc de gérer votre bibliothèque musicale. A côté, c’est avec regret qu’on découvre le câble USB propriétaire, j’aurais préféré un câble USB/Mini-USB. Et quand aux écouteurs, et bien ça fait un choc la première fois, ils sont plus gros et font le double en taille par rapport à des écouteurs classiques, ici, vous les avez à côté des Creative Zen Aurvana. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont les écouteurs qui font office d’antenne pour le tuner FM. Et donc, si vous voulez écouter la radio, ces écouteurs seront mieux que vos propres écouteurs, sinon, passez votre chemin. Perso, je n’ai pas accroché.

L’YP-K5 en lui-même ? Et bien il faut avouer que c’est une belle bête, surtout au niveau de la façade puisqu’éteint, on a l’impression que c’est un miroir noir et c’est en l’allumant la première fois que la magie opère et qu’on découvre agréablement l’écran OLED et les touches tactiles. Je lance une des musiques de démo et j’avoue que j’ai bien aimé les 20 bandes de l’équaliseur s’activer devant mes yeux. La navigation est des plus classiques même si perso, je la trouve moins intuitive que l’iPod. Le son est très bon et je le trouve meilleur que celui de tous mes iPod. Certains vont me dire que ce n’était pas dur, mais pour un iPod-Addict comme moi, j’ai pu faire la différence même si cela reste à mon avis très subjectif.

On continue dans les découvertes et la surprise vient des hauts-parleurs ! Pour l’ouvrir, rien de plus simple, il suffit de pousser le milieu du lecteur vers le bas et les hauts-parleurs se découvrent. Ils sont recouverts par une grille miroir du plus bel effet. Et alors que je m’attendais à avoir l’équivalent d’un téléphone portable en un peu mieux (souvenez-vous du D500), le son qui sortit m’a littéralement bluffé, c’était l’équivalent ou presque d’un ordinateur portable, donc largement suffisant dans une chambre d’hôtel ou autres en déplacement. Evidemment, ne compter pas l’utiliser à l’extérieur ou en soirée mais en déplacement, c’est très sympa.

Au niveau de la taille, l’YP-K5 est similaire à un iPod mini et fait l’épaisseur de trois iPod nano, les touches sentitives répondent très très bien, le seul truc, c’est que ça laisse de jolies empreintes bien grasses ;) Les menus sont animés et sympathiques. L’écran OLED de 1,7″ répond bien et même si je ne vois toujours pas l’intérêt de mater des photos sur un si petit écran, j’avoue que l’écran rend bien et vous pourrez même visionner vos images tout en écoutant la musique. Et c’est là que j’ai découvert une fonction fort intéressante, le réveil puisqu’il se propose de choisir une musique dans votre bibliothèque et servira à comme alarme pour vous réveiller, ce qui est toujours sympathique et fort utile en voyage. Dommage par contre qu’on ne puisse utiliser qu’une seule piste pour l’alarme. Bah vi, ayant du mal à me lever, il me faudrait plusieurs pistes ;) Sinon, on retrouve tout ce qui peut être utile comme le règlage de l’intervalle de rappel.

Au niveau de l’autonomie, il faut compter 5h pour une charge complète via USB et 3h via le secteur, l’YP-K5 a tenu environ 5h en mode hauts-parleurs et près de 30h en mode écouteurs, ce qui est très honnête. A noter que l’autonomie variera en fonction de la qualité de vops fichiers musicaus. En parlant d’USB, contrairement à certains appareils, quand vous le branchez sur un Mac, il ne sera pas reconnu comme un lecteur externe mais il se rechargera. C’est vraiment dommage cette incompatibilité avec les Mac parce que le design colle parfaitement à la mentalité Apple, c’est simple, design et beau. De même, pourquoi cette incompatibilité avec le format AAC alors que Sony et Sony Ericsson le propose ?

Au niveau des défauts, et bien dans l’interface, quand on navigue dans le menu, il ne revient pas automatiquement vers la musique en lecture, il faut y aller manuellement. Je ne vais pas revenir sur l’incompatibilité Mac qui est vraiment dommage et de même, les écouteurs sont une insulte, pourquoi avoir choisi des écouteurs aliens ? Dans les voeux, j’espère des améliorations au niveau des menus et qu’un jour il y aura une sorte de K5 mais sans les hauts-parleurs, voire même mieux, un K5 avec un écran OLED tactile qui occuperait toute la façace ;)

Et rien que pour vous, je vous ai fait une petite vidéo, ce qui vous permettra de vous faire une meilleure idée.

Conclusion : Il faut avouer que je suis bluffé, et c’est un iPod-Addict qui vous parle ! Le menu et l’interface sont encore perfectibles mais la qualité sonore des hauts-parleurs, la fonction de réveil et le design sont à tombés. Honnêtement, voilà une très bonne alternative à l’iPod si vous ne possédez pas de Mac.