Alors que Panasonic et Olympus prône le format Micro4/3 avec les Lumix G et les PEN, et Samsung son NX10, c’est au tour de Sony de lâcher sa nouvelle gamme Alpha avec ses NEX-5 et NEX-3, deux nouveaux venus sur le nouveau segment que sont les appareils photos compacts à objectifs interchangeables et à destination du grand public.
On commence bien évidemment par l’Alpha NEX-5 qui vous propose un capteur CMOS Exmor de 14,2 Mégapixels au format APS-C, un écran inclinable de 3″ avec une résolution de 920K points, un autofocus à 11 collimateurs, l’enregistrement de vidéos en AVCHD 1080i (à 30fps), une sensibilité allant jusqu’à 12800 ISO, une vitesse allant jusqu’à 7fps, une nouvelle monture de Type E (et donc de nouveaux objectifs), le mode panorama comme sur les compacts équipés d’un capteur Exmor R, les modes PSAM, un port mémoire MS Duo/SDHC/SDXC et un flash externe livré dans la boîte, le tout dans 108,8×58,8×38,2mm pour 287g. Comptez pour une disponibilité à la mi-juin (Coupe du Monde 2010 de Football oblige).
Il sera disponible en noir, blanc, bleu ou rouge. Plusieurs objectifs seront disponibles :

  • le 16mm/F2,8 (eq. 24mm/F2,8) au prix de 249 euros, 599 euros en kit avec le NEX-5, 499 euros avec le NEX-3
  • le très classique 18-55mm/F3,5-5,6 au prix de 299 euros, 649 euros en kit avec le NE-5 et 549 euros avec le NEX-3
  • le 18-200mm/F3,5-6,3 au prix de 799 euros et 1099 euros en kit avec le NEX-5
  • A noter le double kit 16mm/F2,8 + 18-55mm/F3,5-5,6 au prix de 749 euros avec le NEX-5 et 649 euros avec le NEX-3

sony-alpha-nex5-1

Pour ce qui est de l’Alpha NEX-3, il est plus haut dans l’ensemble un peu plus grand mais avec une poignée moins prononcée. Il est un chouilla plus lourd et le boîtier n’est pas en magnésium comme le NEX-5 mais en polycarbonate. Au niveau de la vidéo, il ne pourra enregistrer qu’en 720p (à 30fps) au format MPEG-4 et non AVCHD, le tout dans 117,2×62,6×33,4mm pour 297g. Comptez pour une disponibilité à la mi-juin aussi et avec les mêmes coloris.

En terme de prise en main, ils font à peu près la même taille que ses concurrents mais en bien plus fin. La poignée, même si elle paraît grosse ne dépassera pas d’un objectif de type pancake. On apprécie grandement l’écran inclinable qui fait qu’on a moins besoin d’un viseur, même électronique. On regrettera l’absence de molettes, ce qui est quand même normal vu le public visé. Bref, on nous promet des performances équivalent aux réflex d’entrée de gamme de la marque et on a hâte de voir cela.

Vu les prix, inutile de vous dire de vous orienter vers les double-kits si jamais vous étiez intéressés. Au niveau des accessoires, on notera l’adaptateur Alpha au prix de 199 euros et de la perte de l’AF ainsi que le viseur optique pour le 16mm au prix de 179 euros.