Si vous utilisez Android, vous devez sans doute utiliser un système de déverrouillage basé sur la réalisation d’un code où il est question de tracer des lignes dans un certain ordre (même si depuis l’arrivée d’Android 2.2, il est désormais possible d’opter pour la mise en place d’un code de verrouillage alphanumérique…). Eh bien ce code de verrouillage pourrait, à en croire des chercheurs de l’université de Pennsylvanie s’étant basés sur les Nexus One et G1, être dévoilé « grâce » aux traces de « gras » laissées sur votre écran tactile. En effet, il serait possible de deviner le tracé de votre code en se basant sur les zones les plus « sales », et donc les plus utilisées. Mouais, il faut vraiment en vouloir quand même, non ?

google-nexus-one-live-01

via cnet