OnLive : mourir pour mieux revivre ?

Jeux-Video

Par Gregori Pujol le

Hier soir OnLive, le service de Cloud gaming qui permet de jouer à de gros jeux en streaming sur de nombreux terminaux distants (ordinateur, tablette, smartphone…), a beaucoup fait parler de lui après avoir licencié la quasi-intégralité de ses employés ! Quelques heures plus tard, Steve Perlman, fondateur et CEO de la société, communiquait enfin pour annoncer que OnLive était rachetée par une nouvelle société, que le service ne sera pas interrompu et qu’une partie des employés seraient réembauchés. Ce « micmac » afin de bénéficier d’une protection contre les créditeurs propre au droit californien sur la faillite des entreprises. Concurrent de Gaikai, récemment racheté par Sony, OnLive est pour le moment uniquement disponible aux US, au Royaume-Uni et en Belgique.

« Nous pouvons maintenant confirmer que les actifs d’OnLive, Inc. ont été acquis par une société nouvellement créée, que celle-ci est soutenue par des fonds substantiels, et qu’elle poursuivra les opérations des services OnLive Game et Desktop, ainsi que la maintenance de toutes les applications et appareils d’OnLive, ainsi que ses partenariats dans le jeu, la productivité, et l’entreprise. La nouvelle société a embauché une large part des équipes d’OnLive, Inc. sur tous ses départements, et compte continuer d’embaucher un nombre substantiel de personnes, y compris des employés d’OnLive supplémentaires. Tous les produits et services précédemment annoncés continueront, y compris ceux en cours d’élaboration, et il n’y a aucune interruption prévue des services d’OnLive. Nous nous excusons de n’avoir pu commenter sur cette transaction jusqu’à ce qu’elle soit effective, ce qui a limité la communication sur les affaires d’OnLive. Maintenant que c’est chose faite, nous pouvons faire ce communiqué. »

Source: Source
stopwatch 2 min.
Facebook Wars