De nos jours, la question de l’autonomie de nos smartphones occupe une place importante si ce n’est vitale dans notre liste de critères à passer en revue avant achat.

Il ne faut dès lors pas s’étonner si désormais, une batterie faiblarde soit passible de prison et de 500 dollars d’amende… Du moins aux Etats Unis.


C’est la mésaventure que Darren Kersey 28 ans a vécu dimanche dernier alors qu’il avait pour folle idée de vouloir recharger son téléphone dans un parc public de sa ville de Gillespie Park.

Sans-abri, l’homme a été arrêté par un agent de police qui lui a rappelé la loi en vigueur dans l’état :

Le vol d’éléments de propriété locale ne serait pas toléré en ces temps de crise. Veuillez charger votre téléphone dans des centres pour sans-abri prévus à cet effet.

L’homme a ainsi été conduit en prison faute d’avoir pu payer la caution de 500 dollars requise avant d’être relâché le lendemain par décision du juge. Ce dernier estimant qu’il n’y avait là aucune raison de condamner Mr Kersey dans cette affaire.