Acer est présent sur tous les segments sur ses PC. Côté gamer, nous avons des produits plus abordables comme les Aspire V Nitro. Mais si vous souhaitez taper dans la performance, il faut aller regarder dans la gamme Predator. Et le nouveau Predator 15 de la marque taïwanaise fait tout pour séduire les gamers, d’habitude plus obnubilés par MSI ou Gigabyte que par Acer. Si Acer arrive à prouver qu’il sait faire, le Predator 15 n’est cependant pas le PC qui changera la donne.

_SAM3688

Design

Commençons cette prise en main par un avis personnel et totalement subjectif : je ne suis pas un grand amateur du design des PC Gamer. Je n’arrive décidément pas à me faire aux design agressifs et anguleux qui veulent donner un aspect “bête de course”. Pourquoi ne pas rester sobre ? Ne pas aller dans l’excès ? C’est un mystère.

Si Alienware est le pro dans ce domaine, d’autres constructeurs, comme MSI, adoptent aussi cette approche. Acer a également voulu donner un aspect gamer à sa machine. Néanmoins, on se rapproche plus du design agressif d’Asus que du design sapin de Noël d’Alienware.

Nous avons tout de même un capot avec des lignes et un logo (qui ressemble à celui de Transformers) qui s’allument en rouge grâce à des leds sous le capot. Pour le reste, beaucoup de choses font penser à du Asus, comme la charnière imposante, les énormes ventilateurs à l’arrière et la partie clavier plus sobre. D’ailleurs, notons que le clavier est par défaut éclairé en rouge pour la partie principale et en bleu pour le pavé numérique.

_SAM3733

Pour le reste, pas grand-chose de nouveau sous le soleil. Acer n’a jamais brillé par son design inventif, reprenant les codes des autres constructeurs. Notons juste la présence de grilles de ventilation rouges à l’avant qui donnent un peu de personnalité à l’ensemble. Néanmoins, cela reste très discret. On peut également noter le bouton d’allumage triangulaire, ma foi très réussi.

_SAM3741

Même si le design de notre Predator 15 n’est pas au top, il a tout de même le mérite de rester dans le calibre de ce qui se fait aujourd’hui. Mais ce qui compte avant-tout, c’est bien l’intérieur, non ?

Caractéristiques

Commençons par les specs. Bien évidemment, elles sont évolutives selon le prix du PC. Pour notre part, Acer nous a envoyé le top du top pour cette prise en main. Un petit monstre de puissance qui fait rêver le joueur, mais donne des sueurs froides à son porte-monnaie.

_SAM3717

Nous avons donc un écran mat LCD de 15,6 pouces en 1080p. A l’intérieur, nous trouvons un Intel Core I7 6700HQ, 16 Go de RAM en DDR4, une Geforce 980M, un Wifi 802.11 ac et un HDD d’1 To accompagné d’un SSD de 128 Go. Une belle bête, bien entendu, qui vous coûtera bonbon (1900 €). Néanmoins, vous pouvez toujours faire des concessions, sur la carte graphique, la RAM ou le processeur, par exemple, afin de le rendre plus abordable.

Pour le reste, le Predator 15 tourne sous Windows 10, pèse 3,5 kilos, dispose de 4 prises USB 3.0, d’un port USB Type-C, d’un port HDMI, Ethernet, SD et de deux prises Jack 3.5, pour le casque et le micro. Notons également que le PC est doté de deux ventilos signés Coolmaster, plus d’un troisième de secours qui peut être placé en supplément.

_SAM3797

En tout cas, le PC dispose d’une configuration solide et logique. De quoi vous éclater pendant des heures sur les gros jeux du moment ? Oh que oui !

Utilisation

La première chose qui frappe lorsqu’on allume le Predator 15, c’est son bruit. Tel un avion au décollage, il fait un bruit d’enfer et donnera une ambiance sonore un peu désagréable à votre pièce.

_SAM3744

Il faut savoir que le PC dispose d’un capot dans lequel vous pouvez mettre soit un lecteur CD, soit un ventilo en plus. Nous avons opté pour le ventilo, le CD étant so 2009, voyez-vous ? Néanmoins, même sans cette extension, le PC reste toujours très bruyant, surtout en jeu.

_SAM3708

Certes, si vous portez un bon casque, vous n’entendrez rien, mais pensez à votre entourage. Ma femme, par exemple, a failli balancer le PC par la fenêtre pendant le test (mais rassurez-vous, je me suis défendu). Assurément l’énorme point noir de ce Predator 15.

Pour le reste, c’est un vrai bonheur. Le processeur ne dépasse jamais les 50 degrés et le son se montre parfait, notamment grâce à un subwoofer inclus sous le clavier. Notons également la présence d’une trappe sous le PC, qui vous permettra de changer facilement la RAM ou la carte graphique, par exemple. Et en jeu, le Predator, 15 se montre redoutable.

_SAM3768

Jeux

The Witcher III ? Il tourne en Ultra à 60 FPS. Metro Last Light ? Ultra à 60 FPS. ARMA 3 ? Ultra à 60 FPS. Elite Dangerous ? Ultra à 60 FPS. Star Citizen (testé pendant la semaine gratuite) ? Ultra à 50 FPS. Que vous dire de plus ? Hein ? Eh bien, je ne sais pas trop. On a essayé de le titiller, pourtant. Star Citizen était un bon client, mais rien à faire, le Predator 15 reste toujours à son rythme de croisière et ne faillit pas une seule seconde.

_SAM3773

Sérieusement, je ne sais pas quoi dire de plus. On dit merci qui ? Merci la 980 M et les 16 Go de RAM. Bon après, vous déchaînerez les enfers niveau bruit dès que vous lancerez un jeu.

Clavier trackpad

Pour le clavier, rien à redire non plus. Nous avons là un chiclet avec une sensation proche du mécanique, ce qui est assez exceptionnel. Tout à été pensé pour les gamers sur ce clavier, que ce soit l’éclairage différent selon les parties, la présence de 6 touches macro, l’espacement entre chaque bouton ou les touches ZQSD mises en évidence. Pour le reste, on reste dans le classique avec des touches F attribuées à la gestion du PC ou la gestion du son et de la luminosité via les flèches directionnelles.

_SAM3724

Le trackpad ? Classique. Pas mauvais mais pas transcendant non plus. De toute manière, vous aurez vite fait de brancher une souris gamer là-dessus. Mention spéciale au bouton spécial trackpad, situé juste à côté, qui désactive et active la fonction sur demande et qui est assez inaccessible pour éviter tout accident.

Verdict

Le Predator 15 est proche de la perfection. Mais nous ne pouvons pas tout avoir. Les performances du PC se payent au niveau sonore, et c’est réellement dommage. Détail pour les uns et gros défaut pour les autres, cet aspect en découragera plus d’un.

_SAM3737

Acer réussit à séduire avec son PC, mais manque encore de bouteille. Néanmoins, le géant taiwanais, jusque là peu considéré dans le gaming, montre qu’il peut bousculer un marché en constante évolution.

Le prochain essai pourrait être parfait si Acer gomme les quelques défauts restants.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande
Acer Predator - G9-591-79HE - PC Portable pour Gamer 15" Full HD - Noir
Meilleur prix : 1499 €
Chez Amazon.fr
ACER Predator G9 792 79G8 Noir
Meilleur prix : 1899.99 €
Chez Rue Du Commerce
Acer Predator XB271HUAbmiprz - G-Sync
Meilleur prix : 699.9 €
Chez Materiel.net
acer Predator G6-710 - i7 - 16 Go - SSD - GTX 970
Meilleur prix : 1899.9 €
Chez Grosbill.com